Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le camp d'été décolonial marque une rupture avec «l'antiracisme moral» (Faïza Zerouala)

1 Septembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Antiracisme politique

Lors du camp d'été décolonial, qui s'est tenu à Reims du 25 au 28 août, les participants ont réfléchi à la façon de s'organiser et de donner corps à un nouveau courant de l'antiracisme, l'antiracisme politique, en opposition à l'antiracisme moral porté dans les années 1980 par des associations telles que SOS Racisme.

De notre envoyée spéciale à Reims. - Difficile de ne pas voir dans l’organisation du très commenté camp d’été décolonial une réponse à une absence. À un vide politique et à une lacune théorique. Comme l’a souligné l'une des organisatrices, Sihame Assbague, lors de son discours d’ouverture de ces quatre jours de conférences et d'ateliers sur le racisme : « Nous manquons d’espaces d’échanges comme celui-ci et de théorie sur nos vécus. »

En creux, l’incapacité à fédérer de l’antiracisme moral – symbolisé par SOS Racisme – est pointée du doigt. Principalement, expliquent les différents intervenants du camp d'été décolonial, à cause de sa tendance à croire que si des personnes sont animées de préjugés racistes, c’est parce qu’elles sont dans le faux. La question n’est quasiment traitée que sous l’angle affectif, jamais systémique, jugent-ils. Dans les années 1980, la marche pour l'égalité et contre le racisme, lancée à l'automne 1983, s'est soldée par un échec, et SOS Racisme a été accusé d'avoir récupéré cette lutte. Le pardon n'est jamais venu, et aujourd'hui encore la rancœur est tenace.

Fin juillet, lors de la marche blanche en hommage à Adama Traoré à Beaumont-sur-Oise, ce jeune homme noir mort quelques jours auparavant à la gendarmerie de Persan dans le Val-d’Oise, la présence de Dominique Sopo, le président de l’association, n’a pas été appréciée. À tel point qu’il lui a été poliment signifié de quitter les lieux.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article