Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Les multiples visages de Shimon Pérès (Dominique Vidal)

28 Septembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Israël et le sionisme

Shimon Pérès est mort mercredi 28 septembre 2016. Retour sur soixante années de la carrière politique contrastée de celui qui fut à la fois l’artisan de « l’ambiguïté délibérée » du nucléaire israélien, l’un des acteurs de la politique de colonisation, des accords d’Oslo comme de leur échec, et le lauréat du prix Nobel de la paix.

C’est un véritable mystère dans la vie politique israélienne : on a autant aimé Shimon Pérès à l’étranger qu’on l’a détesté à l’intérieur, au moins jusqu’à son élection à la présidence d’Israël en 2007. Son prix Nobel de la paix (1994) pèse évidemment lourd dans cette belle image internationale. Cependant les médias qui l’encensent oublient que cette distinction est inséparable de celle reçue par Yitzhak Rabin et Yasser Arafat : l’académie suédoise a récompensé, un an après, les accords d’Oslo plutôt que leurs pères. S’il a participé à l’élaboration de la première paix israélo-palestinienne, Shimon Pérès a joué un rôle non moins certain dans son avortement, notamment en poursuivant la politique de colonisation.

Les « années Oslo »

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article