Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Antisémitisme sur Twitter : le procès du directeur de Rivarol a eu lieu (Nolwenn Le Blevennec)

11 Novembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Antisémitisme et négationnisme

Jérôme Bourbon était au TGI de Paris, ce mercredi 9 novembre. Il était poursuivi pour incitation à la haine raciale et contestation de crime contre l’humanité.

En mars dernier, Hervé Ryssen, essayiste nationaliste, a été condamné à deux mois de prison ferme pour deux tweets antisémites. C’est le moment où Jérôme Bourbon, directeur du journal d’extrême droite Rivarol, a pris peur. Poursuivi lui-même pour deux séries de tweets antisémites, il a compris qu’il risquait gros.

Quelques semaines plus tard, il a complètement arrêté Twitter, mais n’a supprimé ni ses tweets ni son compte, estimant que cela le ferait passer pour un « pleutre ». Pas un seul tweet n’a été posté ces six derniers mois, pour arriver relativement « clean » à son audience, qui s’est tenue ce mercredi 9 novembre.

Le directeur de Rivarol est poursuivi pour incitation à la haine raciale et contestation de crime contre l’humanité. Notamment pour avoir tweeté, en juillet 2015 :

«  Triste époque  : les gens ne croient pas en Dieu ni en l’Enfer mais ils croient aux chambres à gaz sans les avoir vues.  »

Dans un autre dossier (jugé en même temps), il doit répondre de provocation à la haine raciale, après une série de tweets ayant suivi la nomination de Laurent Fabius au Conseil constitutionnel en février 2016.

« Laurent Fabius Président du Conseil constitutionnel.
Après Badinter et Debré l’arrière-petit-fils de rabbin.
Le Palais Royal est un territoire occupé. »

Voici ce qu’il faut retenir du procès en cinq points.

L’ombre de Donald Trump planait

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article