Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

France: terre d’accueil? 1/2 (Olivier Le cour Grandmaison)

25 Novembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Réfugiés et droit d'asile

« Après avoir longtemps été la fille aînée de l’Eglise, la France serait devenue, par la grâce des Révolutions de 1789 et 1792, et des Déclarations des droits de l’homme et du citoyen, la fille aînée de l’émancipation individuelle et collective. » Et bien entendu, de l'accueil fraternel des réfugiés... L'universitaire Olivier le Cour Grandmaison décrypte ici en deux volets comment la «France terre d'accueil» sert à justifier le rejet des étrangers.

 

« Depuis le temps que la France “rayonne”, je me demande comme le monde entier n’est pas mort d’insolation. » J-Fr. Revel

Après avoir longtemps été la fille aînée de l’Eglise, la France serait devenue, par la grâce des Révolutions de 1789 et 1792, et des Déclarations des droits de l’homme et du citoyen, la fille aînée de l’émancipation individuelle et collective. Histoire sublime, forcément sublime, qui se poursuit glorieusement avec la Seconde République, laquelle adopte, le 27 février 1848, le célèbre triptyque "Liberté, Egalité, Fraternité. » Celui-là même qui, depuis le 14 juillet 1880, est inscrit au fronton des bâtiments publics pour rappeler aux citoyens et aux étrangers qu’ils foulent le sol d’une nation remarquable et accueillante. Après et avant beaucoup d’autres, ces événements prouveraient que la « capacité de l’universel et de l’humain » est le propre du peuple français, qui « avoue des fonds d’âme à la mesure de la terre entière des hommes. » L’auteur de ces lignes hyperboliques publiées en 1972 ? Un obscur qui, aveuglé par ses ardeurs patriotiques, aurait commis un pamphlet aussi verbeux que méconnu ? Non. L’historien Alphonse Dupront dans un ouvrage collectif – La France et les Français - paru dans la prestigieuse collection La Pléiade sous la direction de Michel François, membre de l’Institut. Nul doute, les médiatiques faiseurs d’histoire, qui se poussent du col sur le devant de la scène radiophonique et télévisuelle, verront dans de telles analyses le nec plus ultra de la science historique.

Lire la suite

 

O. Le Cour Grandmaison, universitaire. Dernier ouvrage paru L’Empire des hygiénistes. Vivre aux colonies, Fayard, 2014.

O. Le Cour Grandmaison, universitaire. Dernier ouvrage paru L’Empire des hygiénistes. Vivre aux colonies, Fayard, 2014.

Partager cet article

Commenter cet article