Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Que va signifier le président Trump pour la Palestine ? (Ali Abunimah)

15 Novembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine, #Amériques, #États-Unis

Par une journée à laquelle la plupart des gens ne s’attendaient pas, nous pouvons avancer avec certitude quelques éléments.

L’un d’eux est que Hilary Cliinton aurait été une présidente désastreuse pour ceux qui soutiennent la lutte des Palestiniens pour leurs droits.

Sa campagne ratée la lançait comme successeur naturel du président Barack Obama, le démocrate qui vient juste d’accorder sans réserve à Israël l’aide militaire la plus importante de toute l’histoire.

Pendant la primaire des Démocrates, Clinton s’est vendue comme une alliée belligérante et violemment va-t-en-guerre du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu contre le peuple palestinien.

Elle jura de faire de l’empêchement du mouvement non violent, mené par les Palestiniens, de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) une priorité de sa gestion pressentie.

Elle a tout fait pour mener campagne contre les mesures les plus douces pour tenir Israël pour responsable, y compris en appeler directement l’été dernier aux membres de son Eglise Méthodiste Unie pour qu’ils votent contre le désinvestissement de sociétés qui soutiennent l’occupation israélienne et en tirent profit.

Clinton s’est positionnée comme une extrémiste anti-palestinienne à un moment où la base du parti démocrate se montrait plus ouverte que jamais à la prise en compte des droits des Palestiniens.

Son extrême soutien à Israël n’est qu’une des nombreuses façons avec lesquelles elle et son parti ont encouragé les donateurs et se sont révélés hors de tout contact avec de larges paries du pays qu’ils tenaient pour assurées.

Mais Hilary Cliinton ne sera pas présidente.

Le président Trump

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article