Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Claire Beaugrand : « la solution à deux États est moribonde depuis les accords d’Oslo »

30 Décembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Colonisation occupation

 

Une solution à deux États au Proche-Orient est-elle toujours possible ? La réponse de Claire Beaugrand, chercheure à l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo).

La solution à deux États est moribonde depuis déjà plusieurs années. Depuis les accords d’Oslo et son système de zones (A, B et C), le territoire palestinien n’a cessé de se morceler toujours plus – en plus de la séparation géographique entre la bande de Gaza et la Cisjordanie. Seules les villes cisjordaniennes, comprenant la plupart de la population de Cisjordanie, sont gérées entièrement par l’Autorité Palestinienne (zones A), elles sont comme des petits îlots isolés les uns des autres par les zones dites « C » dont l’administration civile et sécuritaire est laissée à l’État d’Israël et qui couvre plus de 60 % de la Cisjordanie.

Ces accords dits intérimaires, car ouvrant la voie à un règlement final de la question israélo-palestinienne, n’ont donc pas empêché que se poursuive l’implantation de colonies en Cisjordanie et à Jérusalem Est, facilitée par l’occupation de la Cisjordanie en 1967 et qui, jour après jour, affecte la continuité territoriale d’un futur État palestinien. Les colonies sauvages se développent presque toutes dans les zones C placées sous contrôle israélien.

La résolution 2 334 du Conseil de sécurité de l’ONU votée avant la fin du mandat d’Obama jette le trouble, mais sur le terrain, elle risque fort de ne rien changer. L’annonce faite par Trump, qu’il pourrait transférer l’ambassade américaine à Jérusalem, pourrait, si elle devait être mise à exécution, avoir de lourdes conséquences car elle mettrait fin pour les États-Unis à la doctrine du corpus separatum qui veut que Jérusalem ait un statut international spécial – ou que sa question soit réglée dans l’accord de paix final.

Coalition pro colonisation de Benyamin Netanyahou

Partager cet article

Commenter cet article