Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Communiqué de l’UJFP : Montreuil : tags anti-Juifs et anti-Rroms sur l’école Anne Frank (UJFP)

27 Décembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Antisémitisme et négationnisme, #Roms - tsiganes - voyageurs

Dans la nuit de Noël qui était aussi, hasard du calendrier cette année, celle de la veille de Hanoucca, des tags violemment anti-Rroms et antisémites ont sali l’entrée d’une école portant le nom et, sur sa façade la silhouette, d’Anne Frank.

Une telle cible en dit long sur la signification barbare que l’auteur des tags a voulu donner à son geste.

« Juden kaputt », « Extermination de ces sales cafards de Roms »… Juifs et Rroms, tous victimes du génocide, à nouveau rassemblés par la haine ; croix gammée et étoile de David complétaient les slogans criminels.

Cet acte survient à Montreuil (Seine St-Denis), une ville connue pour avoir laissé pendant des mois 13 familles Rroms à la rue et où se sont développés 2 grands bidonvilles pour lesquels ni la mairie ni surtout l’Etat ne propose de solution satisfaisante. Un état de fait favorable au développement d’une parole raciste.
En ces temps où un discours islamophobe se libère avec (au minimum) le laisser-faire de l’Etat, toutes les formes du racisme s’expriment de plus en plus.

Une de ses formes les plus sournoises nous touche particulièrement : le philosémitisme d’Etat.

Le « tweet » de notre ministre de l’Education en est la parfaite illustration « Abjectes inscriptions antisémites et racistes sur les murs de l’école Anne Frank de Montreuil. Cet acte ne restera pas impuni ». Où sont passées les inscriptions romaphobes ?

Quel agenda le ministre a-t-il en tête quand il les passe volontairement sous silence ?

Alors que, nous disent les membres du comité de soutien des Rroms de Montreuil "nous avons surtout constaté l’expression d’actes de solidarité, et une volonté de la population montreuilloise de vivre dans la fraternité".

Au côté de nos amis rroms nous ne laisserons rien passer et exigeons que les auteurs soient retrouvés et condamnés.

Le Bureau national de l’Union juive française pour la paix condamne avec force ces agissements odieux et appelle à renforcer la vigilance et la mobilisation.

Le Bureau national de l’UJFP, le 26 décembre 2016.

Partager cet article

Commenter cet article