Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Pourquoi la résolution de l’ONU sur les colonies serait néfaste aux Palestiniens (Ali Abunimah)

26 Décembre 2016 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Colonisation occupation

Le texte de la résolution de l’ONU qui passe pour s’opposer aux colonies israéliennes sur la terre palestinienne occupée ouvre en fait la voie à la possibilité de les légitimer. (Mahfouz Abou Turk, APA images)

Actualisation
Avec 24 heures de retard et une grosse crise diplomatique, la résolution a été adoptée vendredi par 14 pour, 0 contre et une abstention, celle des États Unis.

Article initial
Le Conseil de Sécurité de l’ONU doit voter jeudi après midi une résolution qui condamne les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem Est.
J’espère que la résolution ne passera pas, mais permettez moi d’expliquer pourquoi.
La résolution, défendue par l’Autorité Palestinienne, introduite par l’Égypte et soutenue par la France, a des parties intéressantes, voire louables.
Elle réaffirme ostensiblement des décisions antérieures du Conseil de Sécurité, comme la résolution 465 qui invalide la prétention d’Israël à avoir annexé Jérusalem en 1967. Elle confirme aussi « le caractère inadmissible de l’acquisition de territoire par la force ».
Elle rappelle « l’obligation qu’a Israël, la puissance occupante », de se plier à la Quatrième Convention de Genève  sur la protection des civils sous occupation et la décision de la Cour Pénale Internationale en 2004 contre le mur d’Israël en Cisjordanie.
Le texte condamne clairement « toutes mesures visant à altérer la composition démographique, le caractère et le statut du Territoire Palestinien occupé depuis 1967, dont Jérusalem Est ».
Elle réclame une pause dans « la construction et l’expansion des colonies, dans le transfert des colons israéliens, dans la confiscation de la terre, la démolition de maisons et le déplacement de civils palestiniens qui sont opérés en violation du droit international humanitaire et de résolutions importantes ».

Ces aspects sont positifs mais ils ne sont pas nouveaux

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article