Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Deux livres sur la Turquie aux Éditions La Découverte

3 Février 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Proche et Moyen-Orient, #Turquie

Deux livres sur la Turquie aux Éditions La Découverte

La nouvelle Turquie d'Erdogan
Du rêve démocratique à la dérive autoritaire

Ahmet INSEL

À la suite du coup d’État avorté de l’été 2016, Recep Tayyip Erdogan a lancé une très vaste opération de purge des différents services de l’État – mais aussi de la société civile. Cette reprise en main est l’aboutissement d’un long processus.
Depuis 2002, la Turquie est dirigée par l’AKP (Parti de la justice et du développement) et par son leader charismatique. Ce pouvoir « musulman-démocrate » a profondément modifié le pays mais le bilan de ce long règne est ambivalent. Les avancées sur le front de la démocratisation ont progressivement laissé place à un autoritarisme rampant et à une politique de réislamisation de la société. Les négociations avec l’Union européenne sont au point mort. Des pas courageux pour la résolution du problème kurde ont été remplacés par une nouvelle offensive répressive, qui s’est étendue à l’ensemble des revendications démocratiques et a révélé le visage autoritaire du pouvoir et sa volonté de mise en place d’un régime présidentiel fort, clairement revendiquée.
Dans cet essai documenté, Ahmet Insel nous éclaire sur les facteurs d’ascension de l’AKP, la stratégie politique et la persistance des succès électoraux d’Erdogan malgré les affaires de corruption, l’installation progressive de l’arbitraire et la lutte avec la communauté Gülen. Il montre ainsi les tourments de la société turque, tiraillée entre les conflits ethniques, religieux et culturels, entre peur de perdre son identité socio-historique et désir d’être dans le monde moderne.

notice d'éditeur

Deux livres sur la Turquie aux Éditions La Découverte

Essais

Istanbul planète
Jean-François Pérouse

L’Istanbul d’aujourd’hui, avec ses 15 millions d’habitants et ses circulants en nombre indéfinissable, n’a plus rien à voir avec celle d’il y a vingt ans à peine. Mégapole choyée par un pouvoir qui l’a promue en vitrine de sa puissance et de son identité refabriquée, Istanbul a radicalement changé de dimensions et de fonctions.
Ce livre en propose un portrait unique, fasciné et fascinant. L'auteur, géographe, qui vit à Istanbul depuis la fin des années 1990, a été le témoin direct de cette vertigineuse métamorphose. Il partage ici son expérience de terrain pour offrir un portrait d’Istanbul en décalage avec les discours convenus, sans orientalisme, sans culturalisme ni catastrophisme.

Istanbul est un continent urbain inconnu, trop souvent réduit à quelques prétendus hauts lieux – de plus en plus perdus dans l’immensité métropolitaine environnante – extraits d’un imaginaire réducteur, aux figures par trop rebattues. Il y a pourtant urgence à sortir des lieux communs pour prendre la mesure de l’organisme urbain monstrueux devenu ces deux dernières décennies la principale métropole du bassin méditerranéen, au pouvoir attractif croissant.
Mégapole choyée par un pouvoir qui l’a promue en vitrine de sa puissance et de son identité refabriquée, mégapole qui fascine un « arrière-pays » de plus en plus vaste et diversifié, Istanbul a radicalement changé de dimensions et de fonctions. Outre l’étalement vertigineux qui la caractérise, aux conséquences catastrophiques pour son environnement, elle est le théâtre de profondes transformations physiques, économiques et culturelles.
Laboratoire de la « Nouvelle Turquie », Istanbul est à la fois le lieu de la reconstruction de la référence ottomane – source de fierté –, le lieu où les paillettes du tourisme mondial côtoient la tension autoritaire installée par le régime, et le terrain d’expérimentation de nouvelles façons de vivre, entre économie de la consommation et tentations de repli autour d’identités collectives réinventées.

notice d'éditeur

Partager cet article

Commenter cet article