Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La communication externe du MRAP (7). Contre le racisme (4). Les actions en justice (3)

23 Février 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #MRAP, #Internet

4.1.1.24 Luc Jousse, maire de Roquebrune-sur-Argens (Var), plainte en 2013 pour des propos sur les Roms.

Il déclare le 12 novembre 2013 : « Les Roms, c’est un cauchemar ! (…) Ils se sont mis à eux-mêmes le feu dans leurs propres caravanes ! Un gag ! Ce qui est presque dommage, c'est qu'on ait appelé trop tôt les secours ! »

Le MRAP annonce le 5 décembre 2013 sur son site qu'il porte plainte. Le 17 novembre 2014, l'élu (et réélu) est condamné à un an d'inéligibilité et 10 000 euros d'amende. Il fait appel1.

Il n'y a pas d'autres mention de cette affaire sur le site du MRAP

4.1.1.25 Justice, groupe musical. Plainte (retirée) en 2008.

Elle est annoncée le 29 mai 2008 sur le site national2 : « le message du clip est porteur de stéréotypes et de clichés racistes et participe à une vision caricaturale de la réalité des quartiers populaires et de leurs habitants ».

Le Front National ayant de son côté déposé une plainte contre ce même groupe pour un autre motif, le MRAP décide en juillet de retirer sa plainte3.

4.1.1.26 Jean-Michel Larqué, plainte en 2011

La plainte est annoncée par un communiqué du 19 août 2011, qui n'est pas en ligne, mais bien relayé par la presse4. « Jean-Michel LARQUE a clairement associé la confession juive des dirigeants du club de foot d’ARSENAL, à leur âpreté aux gains d’argent. »

Selon Wikipedia, cette plainte n'aura pas de suite.

4.1.1.27 Boris Le Lay, plainte en 2013.

Boris Le Lay, qui vivrait maintenant au Japon, est un multi-récidiviste et multi-condamné de la haine raciste (contre les Noirs, les Juifs).

Le 4 mars 2011, un militant saintongeais du MRAP, Serge Goldberg, meurt accidentellement, écrasé par un train. Le 6 mars, le MRAP porte plainte à la suite des commentaires orduriers de Le Lay sur un de ses blogs.

Boris le Lay a été condamné pour ses propos (et d'autres) par le tribunal de Quimper le 24 juin 20135.

4.1.1.28 Jean-Marie Le Pen. Plainte en 2012.

Une plainte annoncée le 26 septembre 2012 concerne des propos sur les Roms «Nous sommes comme les oiseaux, nous volons naturellement ».

Le 5 mars 2016, un communiqué diffusé au abonnés signale que la Cour de Cassation a définitivement condamné Jean-Marie le Pen pour cette déclaration à 5000 euros d'amende.

Le 6 avril 2016, le MRAP salue deux condamnations, l'une pour propos sur les Roms, l'autre pour négationnisme, mais il ne revendique aucun rôle dans ces condamnations6. Il se félicité également le 25 octobre 2016 de la levée de l'immunité parlementaire de l'intéressé7.

4.1.1.29 Marine Le Pen. Plainte en 2010.

Le 10 décembre 2010, elle assimile les prières (musulmanes) de rue à l'occupation nazie. Le MRAP porte plainte. Le 22 octobre 2015, il s’inquiète des réquisitions de relaxe du procureur et dénonce cette relaxe par le TGI de Lyon le 15 décembre 20158. Il déclare « se réserver le droit de faire appel ». Aucune mention de cet appel éventuel et des suites données sur le site du MRAP.

4.1.1.30 Le Progrès de Lyon. Plainte en 2014.

La plainte est déposée par la fédération du Rhône du MRAP9 contre le quotidien qui lie délinquance et origine nationale10. L'affaire a été jugée le 15 septembre 2015 et le quotidien relaxé11. Le MRAP n'a pas communiqué sur cette relaxe.

4.1.1.31 Xavier Lemoine, maire de Montfermeil. Deux plaintes en 2006

La première (25 avril 2006) concerne l'obligation faite aux mariées de se présenter tête nue, la seconde (15 juin 2006) des propos tenus dans le quotidien israélien Haaretz. Le site du MRAP ne donne pas d'autres informations sur le devenir de ces plaintes.

4.1.1.32 Philippe Leroy, président du conseil général de la Moselle. Plainte en 2008.

Le 2 septembre 2008, il assimile Gitans et déchets nucléaires, en précisant que « personne n'en veut ». Le 2 octobre, le MRAP annonce qu'il porte plainte. De nombreuses personnalités et organisations demandent la démission de Philippe Leroy. Il ne semble pas y avoir eu de suite judiciaire effective.

4.1.1.33 Henri de Lesquen. Plainte en 2016.

C'est une figure historique de l'extrême-droite. En 2016 il affirme être candidat à l'élection présidentielle de 2017 et multiplie les déclarations racistes. Le 2 mai 2016, le MRAP annonce qu'il porte plainte12. En janvier 2017, Henri de Lesquen sera condamné à 16 000 euros d'amende.

4.1.1.34 Robert Ménard, maire de Béziers. Plainte en 2016.

Le 23 décembre 2016, le MRAP annonce13 qu'il se constitue partie civile pour un tweet publié le 1er septembre précédent. Les plaintes auraient été initiées par la LICRA et SOS-Racisme14.

4.1.1.35 Mehdy Mikkiche. Plainte en 2012.

Président des « jeunes sarkozystes » d''Eure-et-Loir a traité les Roms de vermine et suggéré d'envoyer un « Breivik » aux assises du PS. Le MRAP annonce le 27 août 2012 qu'il porte plainte15. Les suites effectives ne sont pas connues.

4.1.1.36 Nadine Morano. Plainte en 2010.

En décembre 2009, à l'occasion d'un débat tenu à Charmes, la ville de Maurice Barrès, sur « l'identité nationale », la ministre déclare à propos du jeune musulman « « Ce que je veux, c'est qu'il se sente français lorsqu'il est français, qu'il aime la France, quand il vit dans ce pays, qu'il trouve un travail, qu'il ne parle pas le verlan et qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers. »

Le MRAP annonce le 7 janvier 2010 qu'il porte plainte16. Il ne communique plus ensuite sur cette plainte, qui sera classé sans suite par la Cour de justice de la République en décembre 201017.

4.1.1.37 « Riposte Laïque » : 1 ou 2 plaintes (2012 et 2015)

Le site du MRAP mentionne le 19 mai 201518 une plainte déposée en 2012 à l'initiative de la LDH19 et en annonce une nouvelle. Pas de mentions antérieures, même si la ligne de « Riposte laïque » a déjà été dénoncée.

4.1.1.38 Skinheads de Vesoul. Plainte en 2009.

Ils s'étaient livrés à une parade nazie lors du bal du 14 juillet 2009 et le MRAP avait porté plainte20. Le 4 mars 2010, les avocats ont plaidé la nullité de la procédure, les faits étant selon eux prescrits. Ce que le tribunal correctionnel a jugé le 6 mai 201021. Le MRAP n'a pas communiqué sur ce point.

4.1.1.39 Supporteurs du PSG. Plainte en 2008.

Au cours d'une rencontre PSG-Lens, des supporteurs avaient déployé une banderole mettant gravement en cause les « Ch'tis ». Le 4 avril 2008, le MRAP national annonce que sa fédération 59-62 a porté plainte. En novembre 2012, deux supporteurs sont condamnés en appel22.

4.1.1.40 Manuel Valls. Une plainte en 2013.

Elle concerne23 des propos sur les Roms, jugés inassimilables et qui ont « vocation à retourner en Bulgarie et en Roumanie ». Cette plainte sera classée sans suite par la Cour de justice de la République le 19 décembre 201324. Le MRAP n'a pas communiqué sur ce point.

Capture d'écran

Capture d'écran

4.1.1.41 Philippe de Villiers. Plainte en 2005.

Le 16 juillet 2005, Philippe de Villiers présente sur TF1 l'islam comme le terreau de l'islamisme. Le MRAP commence par dénoncer les propos, puis porte plainte le 14 septembre 2005. Il signale le 19 octobre que la plainte est mal engagée à la suite d'une erreur matérielle1. Effectivement, le MRAP et une autre association ont retiré leur plainte à la suite de ce vice de forme2. Cette affaire a été évoquée par « Maître Éolas »3

4.1.1.42 Éric Zemmour : 2 plaintes (2010 et 2014)

Le 6 mars 2010 , il avait déclaré : « Les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est un fait » et justifié ensuite les discriminations à l'embauche les concernant.

En février 2011, il a été relaxé sur le premier point et condamné pour le second.

Le 30 octobre 2014, il met en cause les musulmans. Il est condamné en première instance en décembre 2015. Peine confirmée en novembre 2016. Le MRAP s'était constitué partie civile4.

4 http://www.mrap.fr/CONFIRMATION-DE-LA-CONDAMNATION-DE-ZEMMOUR-POUR-PROVOCATION-A-LA-HAINE.html

Cette constitution de partie civile ne semble pas avoir été signalée en son temps par le MRAP.

Partager cet article

Commenter cet article