Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Salut nazi, «extermination» des Arabes: à Lyon, identitaires et frontistes font la fête ensemble (Paaul Aveline)

5 Février 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Front national, #Identitaires

Axel Loustau, Damien Rieu, Frédéric Chatillon. Tous étaient présents à la «soirée des patriotes» du bar identitaire lyonnais La Traboule, en parallèle des Assises du FN.

Vendredi 4 et samedi 5 février au soir, la fine fleur des identitaires lyonnais s’était donné rendez-vous à La Traboule, bar du vieux Lyon connu pour accueillir la jeunesse d’extrême-droite de la ville, sous l’égide de Génération Identitaire (GI). Plusieurs figures du Front National s’y sont montrées. On y a passé la soirée de samedi incognito. Récit.

«Je suis parti dératiser l’Afrique»

Le bar La Traboule est situé en haut d’un escalier, où fument et dissertent une trentaine de jeunes. Devant la porte, trois militants de GI, reconnaissables à leur ciré jaune caractéristique, montent la garde et ouvrent la porte aux arrivants. Il est 23 heures, la soirée commence à peine mais le lieu, ouvert en avril 2011 par les identitaires, est déjà bien rempli. Au fond du bar, une salle voûtée avec baby-foot et stand de goodies. Au milieu des t-shirt siglés Génération Identitaire, une figure bien connue de la fachosphère trône sur les vêtements: Pepe la grenouille.

Près du stand de vêtements, trois sexagénaires discutent. Ils viennent de Paris et ont fait le voyage à Lyon pour assister aux Assises du Front National, comme en témoignent les badges qu’ils portent fièrement autour du cou. Ensemble, ils se remémorent leur jeunesse au GUD, groupe étudiant d’ultra-droite par lequel sont passés plusieurs parlementaires des Républicains notamment. Dans le groupe de trois, un seul n’était pas au GUD –«à cette époque, je suis parti dératiser l’Afrique!», dit-il à ses compagnons. Le trio rigole, puis s’en va se coucher tôt pour ne pas rater la deuxième journée des Assises, et le meeting de Marine Le Pen.

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article