Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Communiqué de Ensemble! Justice et vérité pour Shaoyo Liu.

29 Mars 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Racisme, #Police Justice

Dimanche soir, 26 mars, un homme est mort chez lui, tué par un policier de la BAC.
C'était un ressortissant chinois de 56 ans.

La famille et leur avocat affirment que Shaoyo Liu était en train de couper du poisson et n'aurait menacé ou agressé personne. Ils nient les assertions de la police selon laquelle il  aurait porté des coups de couteau à un policier après l'appel à la police d'un voisin qui aurait entendu des cris.

Très sensibilisé par les nombreuses agressions dont est victime la communauté chinoise, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées le 27 mars devant le commissariat. Des heurts s'en sont suivis et 35 manifestant-e-s ont été arrêté-e-s pour « troubles à l'ordre public ». La colère de ces manifestant-e-s est légitime, ils-elles doivent être relâché-e-s et ne pas faire l'objet de poursuites pénales. 

C'est un événement grave qui met en lumière une fois de plus les méthodes d'intervention de police et singulièrement des brigades spécialisées comme la BAC. L'Inspection générale de la police est saisie et a ouvert une enquête. Orr, c'est l'institution qui estime, contre toute vraisemblance, que Théo Luhaka n'a pas fait l'objet d'un viol...

A peine une semaine après la Marche pour la Justice et la Dignité du 19 mars qui a eu comme figure de proue des familles de victimes policières, cette nouvelle affaire nous rappelle que le racisme structurel et les violences policières sont une réalité dramatique en France et qui concerne également les populations issues des immigrations asiatiques.

La vigilance est de mise pour ce que grave événement ne soit pas étouffé, comme dans d'autres cas récents.

« Ensemble! » exige vérité et justice pour Shaoyo Liu et sa famille.

Le 27 mars 2017.

Partager cet article

Commenter cet article