Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Deux ans de destructions et d’impasse au Yémen (Laurent Bonnefoy)

27 Mars 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Proche et Moyen-Orient, #Yémen

Dans la nuit du 25 au 26 mars 2015, l’opération « Tempête décisive » était lancée par la coalition emmenée par l’Arabie saoudite contre la rébellion houthiste, qui contrôlait Sanaa et venait de prendre Aden avec l’appui de l’ancien président Saleh. Alors que la crise humanitaire s’intensifie et que le front militaire est enlisé, les perspectives après 24 mois de guerre ne sont guère encourageantes. Dans la quasi-indifférence de la communauté internationale, c’est pourtant une crise majeure qui se joue au Yémen.

Plus de 10 000 morts dont la moitié de civils — alors que le compteur macabre de l’ONU est arrêté depuis plusieurs mois déjà —, des dizaines de bavures qualifiées par les ONG de « crimes de guerre », 80 % des 28 millions d’habitants en besoin d’aide alimentaire urgente : les indicateurs humanitaires offrent un aperçu de la tragédie yéménite entamée il y a deux ans. La destruction de la ville de Saada sous les bombardements de la coalition, les combats de rue qui durent à Taëz où la population est très majoritairement opposée à l’emprise houthiste, le mépris de l’ensemble des belligérants pour les civils résument l’esprit de cette guerre. Pourtant chacun peine à en mesurer la profondeur, hésitant entre parallèles catastrophés avec la Syrie et oubli éhonté d’un conflit considéré comme localisé. Trop complexe, peu couvert par les médias internationaux, caractérisé par la complicité des pays occidentaux qui vendent des armes aux pays du Golfe, la guerre apparaît parfois incompréhensible — y compris aux yeux de bien des Yéménites.

Une autre Syrie ?

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article