Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

“ Le nettoyage ethnique de qui? ” : L’appropriation israélienne de l’histoire palestinienne

9 Avril 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine

Le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu a récemment affirmé dans une vidéo postée sur sa page Facebook que la demande palestinienne de démanteler les colonies israéliennes illégales dans les Territoires palestiniens occupés (TPO) constituait un acte de « nettoyage ethnique » contre les colons juifs israéliens (1).

L’expression, utilisée originellement comme un euphémisme dans la campagne serbe contre la Bosnie, en est venue à décrire des pratiques d’une extrême violence, assassinats de masse, déplacements forcés pendant des conflits et des guerres. Elle a aussi été utilisée par de nombreux universitaires ainsi que dans les discours publics en référence aux pratiques sionistes contre la population palestinienne dans la phase précédant la Nakba et lors de la Nakba en 1948. Ces pratiques incluent la destruction de plus de 500 villages palestiniens et l’expulsion d’environ 730 000 Palestiniens de leur foyer.

L’application de cette expression aux colons israéliens faite par Netanyahu a été vue plus d’un  million de fois sur sa page Facebook et a atteint des millions de personnes supplémentaires via la rediffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux. Elle a choqué de nombreux analystes, créé un débat tendu dans les médias internationaux et reçu une condamnation de gens comme Ban Ki-Moon, alors secrétaire des Nations unies, qui l’a qualifiée  d’ « inacceptable et de scandaleuse ». Pourtant ce genre de rhétorique, quoique plus incendiaire que d’habitude, n’est que la dernière instance d’une stratégie israélienne consistant à s’attribuer une histoire de victimes de manière à gagner des appuis publics.

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article