Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Célébrations du 8 mai 1945 : les résistants et soldats coloniaux oubliés de l’Histoire française (Rafika Bendermel)

9 Mai 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Mémoire Seconde guerre mondiale, #Colonisation

À Lyon, capitale de la Résistance française, les Nord-Africains seront les premières victimes de l’occupation nazie, entre crimes racistes et rafles d’ouvriers, emprisonnés par centaines. Des épisodes de l’Histoire passés sous silence

Le 19 juin 1940, les Allemands atteignent Lyon dans l’après-midi. En ce mercredi de fin de printemps, les rues sont presque désertes. Les habitants sont cloîtrés chez eux. Depuis la défaite annoncée deux jours plus tôt par le gouvernement, Lyon est déclarée « ville ouverte », elle se rend à l’ennemi sans résistance.

Six personnalités lyonnaises sont prises en otage par l’armée allemande, dont le préfet et le cardinal. Des rapports de police indiquent que des soldats allemands sont présents dans divers quartiers, vont au café, à l’épicerie ou à l’hôtel avec pour seule monnaie le mark allemand, laissant les commerçants entre incrédulité et exaspération. Si aucun incident majeur n’est à relever durant les dix-sept jours d’occupation de la ville par la Wehrmacht, une discrète note égarée aux archives départementales laisse à penser le contraire.

Mohamed Ben Salah, Mohamed Ben Ali et « un Noir »

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article