Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

« Tes cheveux démêlés cachent une guerre de sept ans » : trois femmes dans la Guerre d’Algérie (Thilelli Chouikrat)

28 Mai 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Colonisation, #Algérie (1830-1962)

L'avant-première du film « Tes cheveux démêlés cachent une guerre de sept ans » a été présentée à Alger, en présence de la réalisatrice Fatima Sissani. Le titre du documentaire reprend celui d’un poème d’Eveline Safir Lavalette, une femme que l’on découvre dans le film aux côtés de Zoulikha Bekaddour et d’Alice Cherki, trois moudjahidates engagées dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie.

Quel est le propos principal de votre documentaire ?

C’est un film qui aborde le thème de la résistance. J’ai interviewé trois femmes, dont Eveline Safir Lavalette, qui est allée à contre-courant de la pensée dominante dans laquelle elle a grandi, puisqu’appartenant à la société coloniale. Elle a donc rompu avec sa famille, avec sa classe sociale, avec sa communauté, au nom de son combat. Je trouve que c’est un acte sublime.

Zoulikha Bekaddour, elle, s’est engagée dans une époque, les années cinquante, marquée par une société très conservatrice, où la place des femmes était extrêmement circonscrite. De fait, alors qu’elle devait partir au maquis, elle a au préalable demandé l’autorisation de sa mère.

Quant à Alice Cherki, elle était dans une position un peu plus complexe en tant que juive d’Algérie. Ces derniers avaient en effet le statut de citoyens français, ce qui leur conférait un statut assez particulier et finalement assez ambigu. Elle aussi est allée à contre-courant de ce qu’on pouvait attendre d’elle.

Ensuite, évidemment, le film traite de la colonisation. Les personnes qui l’ont connue commencent à être âgées et il existe peu de témoignages oraux sur cette période au cinéma. D’autre part, j’ai réalisé ce film à partir de mon statut d’enfant d’immigrés ayant grandi en France, donc dans un contexte de négation du crime colonial et de la légitimité de la Guerre d’Algérie. Ce documentaire aborde un petit aspect de cette histoire, mais il me semblait très important de le faire, pour opposer une autre vérité au négationnisme et au révisionnisme rampant qui ont cours dans la société française.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article