Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Voleurs de poules : c’est pas nous, c’est eux ! Quand le CRIF sort de son silence … pour appuyer un racisme d’État !

29 Août 2017 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Antisémitisme et négationnisme, #Islamophobie, #UJFP, #CRIF

Le silence assourdissant du CRIF sur la crise des migrants, sur le racisme, sur l’islamophobie met mal à l’aise beaucoup de Juifs en France.

Mais quand le CRIF sort de ce silence, ce n’est pas piqué des hannetons !

Le 7 août, la préfecture des Hauts-de-Seine met en garde les fermes pédagogiques sur le risque de vols de poules et de moutons « à l’approche des fêtes de l’Aïd-al-Adha et de Yom Kippour, en septembre. »

Face à cette manifestation du racisme d’État, que croyez-vous qu’il advint ? Juifs et Musulmans se sont-ils solidarisés contre l’islamophobie et l’antijudaïsme ? Ont-ils noté que l’expression « voleurs de poules » renvoie à un stéréotype raciste qui vise aussi les Rroms ? Pas du tout !

 

Voleurs de poules : c’est pas nous, c’est eux ! Quand le CRIF sort de son silence … pour appuyer un racisme d’État !

Le CRIF réagit et publie un communiqué pour… condamner l’« amalgame calomnieux » entre les Juifs et les Musulmans ou bien entre Juifs-Musulmans et Rroms ? La formule laisse planer un doute.

Le 24 août, une préfecture embarrassée déclare dans un communiqué que ce courrier est adressé aux fermes pédagogiques depuis 2013 et que s’il n’est pas question de « stigmatiser les différents rites religieux », mais que cette année-là la sûreté départementale avait dû enquêter sur une « affaire de vol de bétail qui s’était produite dans la période précédant la fête de l’Aïd. »

Ce sont donc les Musulmans qui sont visés ! Ouf !

Eh bien, les Juifs de l’UJFP se déclarent, eux, solidaires des migrants, des racisés, des Musulmans stigmatisés, des « voleurs de poules » de toute sorte qui hantent les imaginaires, et expriment leur honte et leur colère face à ces communiqués racistes.

Le Bureau national de l’UJFP, le 28 août 2017

Partager cet article

Commenter cet article