Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Aggravation de « l’anti-tsiganisme » en Europe (APCE)

10 Avril 2010 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Tsiganes et voyageurs

 

conseil-europe-media.png

A la veille de la Journée des Roms, le rapporteur de l’APCE dénonce une aggravation de « l’anti-tsiganisme » en Europe  

Strasbourg, 06.04.2010 – A la veille de la Journée internationale des Roms, József Berényi (République slovaque, PPE/DC), rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur la situation des Roms en Europe, a dénoncé « l’aggravation d’une tendance à un anti-tsiganisme de la pire espèce », et demandé que soient examinées de toute urgence les raisons pour lesquelles les efforts déployés au cours des vingt dernières années pour aider les Roms avaient presque tous échoué.

« Je suis choqué par la situation très souvent déplorable, pour ne pas dire scandaleuse, des Roms sur le plan de l’accès à l’éducation, à l’emploi, aux services de santé, au logement et sur celui de l’intégration sociale », affirme M. Berényi dans son rapport, qui devrait être examiné prochainement par l’Assemblée. « Ce maigre bilan est véritablement honteux si l’on considère la quantité de papier – et d’argent – consacrée à améliorer la situation des Roms à tous les niveaux ».

Malgré tous ces efforts, les Roms continuent d’être les victimes de préjugés profondément ancrés dans de nombreux pays d’Europe, et les boucs émissaires de groupes extrémistes qui profitent de la crise financière pour capitaliser sur les peurs engendrées par l’assimilation de ces populations à des criminels, souligne-t-il.

Améliorer l’accès des Roms aux écoles, aux universités mais aussi au logement sont les premières mesures décisives propres à briser « le cercle vicieux de la discrimination » dans lequel la plupart sont enfermés, affirme-t-il. Les gouvernements devraient également commencer à procéder à la collecte de statistiques fondées sur l’ethnicité – assortie des garanties nécessaires pour éviter les abus – ce qui faciliterait l’évaluation de l’efficacité des stratégies nationales destinées à aider les Roms. Ils devraient aussi prendre des mesures visant à accroître leur participation à la vie publique et politique, y compris au sein de l’Assemblée parlementaire.

Rapport de M. Berényi(PDF)

Partager cet article

Commenter cet article