Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Appels au viol sur Twitter après la manif anti-FN : une plainte déposée (Blandine Grosjean)

19 Septembre 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Front national, #Internet

rue89 logoExtraits de l'article paru sur Rue89 :


Parce qu’elle relayait la manif anti-FN à Marseille, une militante du Parti de Gauche, a été la cible de « tweets » violents. Un appel contre les « fachos, machos » est lancé.

(..)

« La police ne viendra jamais chez vous »

Pour les militants associatifs, c’est au ministère de l’Intérieur, et non à eux, de poursuivre les auteurs de ces tweets. Samuel Thomas, cible de ces activistes depuis trente ans, est bien certain qu’il ne s’agit pas d’attaques spontanées de personnes « se découvrant un beau matin racistes ou d’extrême droite » :

« Elles proviennent des cyberactivistes antisémites et néonazis actifs sur des sites connus, publiant en français. »

Selon lui, ils forment un petit milieu actif.

Dans une lettre à Manuel Valls, qu’il nous a montrée, il dresse la liste des sites sur lesquels il les a repérés :

  • Herveryssen.over-blog.com ;
  • BoulevardHitler.com ;
  • BVoltaire.fr ;
  • AryanSisterHood.wordpress.com ;
  • Breizatao.com ;
  • Propagandes.info.

Et au téléphone, il accuse le ministère de l’Intérieur et les services de police de ne porter aucune attention à ces affaires :

« Pour eux, la solution, c’est d’effacer ces messages. Donc on peut tout dire sur les réseaux sociaux, appeler à la solution finale, on ne risque rien, la police ne viendra jamais frapper chez vous. Faites la même chose avec un tweet incitant à la pédophilie, et vous risquerez d’avoir des ennuis. »

« Bougnoulisme mental »

Dans la lettre postée ce jeudi après-midi, il écrit :

« Ces sites, tous rédigés en langue française, diffusent des messages clairement antisémites, racistes. Il convient à cet égard de citer certaines catégories d’articles disponibles sur le site BoulevardHitler.com, dont les intitulés sont “ Bougnoulisme mental ” ou encore “ Pourriture juive ”…

Les administrateurs de ces sites, bien que souvent hébergés à l’étranger, postent leurs publications et autres commentaires sur le territoire français. Au cours des dernières années, les ministères de l’Intérieur et de la Justice ont montré leurs capacités à réaliser ce travail d’investigation lorsqu’il s’agissait de poursuivre les auteurs de publications à caractère pédophile ou faisant la promotion de la vente et de la consommation de drogue sur Internet.

Ce même travail doit être mené contre les publications à caractère raciste et antisémite sur Internet, et ce malgré la réticence de Twitter de se conformer à l’ordonnance de référé du 24 janvier 2013 lui enjoignant de communiquer les données d’identification de l’auteur de tweets antisémites et de mettre en place un dispositif de signalement de contenus illicites. »

Partager cet article

Commenter cet article