Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Avant Clément Méric / Un militant poignardé par un frontiste en 1986

15 Juin 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Front national

http://www.lunion.presse.fr/media/imagecache/article-taille-normale/protec/2013-06/2013-06-14/2013061451ba8a9916a4b-0-790215.jpgCHARLEVILLE-MÉZIÈRES (Ardennes). Originaire de Charleville-Mézières, Philippe Brocard est mort à Croissy-sur-Seine après une agression de membres du Front National alors qu'il collait des affiches pour Michel Rocard.

 

UNE femme seule au milieu de la foule. C'était vendredi dernier, parmi la centaine de personnes qui s'était rassemblée près de l'Hôtel de ville de Charleville-Mézières pour rendre hommage à Clément Méric décédé suite à une altercation violente avec des jeunes issus d'un mouvement d'extrême droite.
Un peu à l'écart, silencieuse, anonyme, elle se tient debout, digne. « Je suis perdue… ils n'arrêteront jamais… C'est incroyable », lâche-t-elle dans un souffle avant de retomber dans le silence. Comme paralysée par une émotion contenue.

Cette dame âgée s'appelle Renée Brocard. Sa présence, ce jour-là, n'a rien de fortuit. Son fils aîné, Philippe, est mort dans des conditions similaires, il y a maintenant 27 ans.
Né à Charleville-Mézières, ce jeune militant CFDT et sympathisant du PS, a été tué le 7 mars 1986 à Croissy-sur-Seine (Yvelines) par un commando d'extrême droite, issu des rangs du Front National, alors qu'il collait des affiches pour la campagne de Michel Rocard.

Lire la suite sur le site de L'Ardennais

Partager cet article

Commenter cet article