Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

"Charlie Hebdo" caricature Mahomet : pas du courage, mais du pur opportunisme (Pascal Boniface)

20 Septembre 2012 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Société française, #Islamophobie

nouvelobsLE PLUS. Et de trois. Après les caricatures danoises et le spécial "Charia Hebdo", "Charlie Hebdo" publie de nouvelles caricatures de Mahomet et de musulmans. Pour Pascal Boniface, directeur de l'Iris, le journal a définitivement abandonné sa tradition libertaire au profit d'une ligne "beauf-raciste".

 

Le principe de liberté fondamentale de caricature ne se discute pas, il faut l'affirmer clairement. Le nouveau numéro de "Charlie Hebdo" offre néanmoins l'occasion de s'interroger sur (au moins) deux dimensions dans les choix de sa rédaction.

 

1- Le moment choisi : de l'opportunisme


Dans le contexte actuel – des manifestations dans le monde musulman contre un film anti-islam, une ambassade américaine incendiée et des diplomates tués –,  "Charlie Hebdo" fait de la pure provocation. Il joue à la fois sur la peur des Français non musulmans et sur celle des musulmans, qui craignent la stigmatisation et la prise à partie.

 

Il est important de préciser que les récentes manifestations violentes ne concernent que quelques centaines d'individus et sont condamnées par les gouvernements, y compris ceux issus des Frères musulmans. Elles sont le fruit d'une minorité d'excités, qui ne représentent en rien l'ensemble des musulmans. Il faut se garder de tout amalgame entre cette image minoritaire et déformée de l'islam et la réalité. Or le numéro de "Charlie Hebdo" de cette semaine fait tout l'inverse et participe à l'amalgame.

 

Le moment me semble donc particulièrement mal choisi, "Charlie Hebdo" aurait pu faire ce type de numéro  dans une période plus calme. Tout ça ne va pas faciliter la tâche de nos diplomates à l'étranger et il faut souhaiter que nos ambassades ne soient pas prises à partie.

 

Si le moment est mal choisi, il est bien sûr très opportun pour l'intérêt commercial de "Charlie Hebdo". Ce journal sait que quand on tape sur l'islam, on vend du papier. L'intérêt est donc bien plus commercial qu'une recherche de liberté.

 

Lire la suite


Partager cet article

Commenter cet article