Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Chez les Le Pen, l’affrontement continue dans « Rivarol » (Droites extrêmes)

2 Juillet 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Front national

droitesextremes

 

Jean-Marie Le Pen ne veut rien lâcher. Dans l'affrontement qui l'oppose à sa fille, depuis ses déclarations sur la "fournée", le président d'honneur du FN vient de franchir un nouveau pas. Dans un entretien à l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol, à paraître le 3 juillet, M. Le Pen revient sur ce qu'il considère comme une injustice – les accusations d'antisémitisme – et ne se prive pas de tacler sa fille. Il répète ainsi que sa réaction fut "une erreur d'analyse" quand Mme Le Pen a qualifié de "faute politique", sa sortie. Dans une vidéo, publiée le 6 juin, il disait, à propos du refus du chanteur Patrick Bruel de se produire dans les villes dirigées par le FN : "On fera une fournée la prochaine fois."

Le choix de Rivarol est éminemment symbolique car cette publication radicale est en opposition violente et frontale avec Marine Le Pen. Cette dernière n'était d'ailleurs "pas au courant" de la démarche de son père. "Ca n'a aucune importance", a-t-elle réagi.

Dans son entretien, M. Le Pen réitère ses critiques sur la stratégie dite de dédiabolisation impulsée par sa fille Marine Le Pen, et certains de ses proches. "On doit se soumettre à la pensée unique et si l’on ne s’y soumet pas l’on est dénoncé. On nous signale qu’il y a une ligne jaune que l’on ne doit pas franchir même si l’on ne nous dit jamais qui l’a tracée. Si vous la franchissez c’est à vos risques et périls, risques politiques, médiatiques mais aussi financiers et pénaux, déclare-t-il notamment. La diabolisation ne dépend pas de nous. Elle dépend de nos ennemis ".

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article