Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Cinq points de discussion israéliens sur Gaza: démystifiés

28 Juillet 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Gaza

Noura Erakat – The Nation – 25 juillet 2014

Israël prétend qu’il ne fait qu’exercer son droit à la légitime défense et que Gaza n’est plus occupée. Voici ce que vous devez savoir sur ces points de discussion, et plus encore.

http://www.agencemediapalestine.fr/wp-content/uploads/tweet2-290x290.jpgIsraël a tué près de 800 Palestiniens dans les vingt-et-un derniers jours, dans la bande de Gaza seulement ; son attaque se poursuit. Les Nations-Unies estiment que plus de 74 % des tués sont des civils. Ce qui n’est pas surprenant avec une population de 1,8 million d’habitants, où le nombre des membres du Hamas est d’environ 15 000. Israël ne nie pas avoir tué ces Palestiniens en utilisant une technologie aérienne moderne et du matériel de guerre de précision grâce à la générosité de l’unique superpuissance du monde. En fait, il ne nie même pas que ce sont des civils.

La machine de propagande d’Israël, cependant, insiste sur le fait que ces Palestiniens voulaient mourir (« culture du martyre »), qu’ils ont mis en scène leur propre mort (« morts télégéniques ») ou qu’ils ont été les victimes tragiques de l’emploi par le Hamas de l’infrastructure civile à des fins militaires (« boucliers humains »). Dans tous les cas, la puissance militaire est en train de reprocher aux victimes leurs propres morts, de les accuser de dévaloriser la vie, et d’attribuer ce mépris à une décadence culturelle. Dans le fond, Israël – avec les médias grand public conciliants qui acceptent incontestablement ce discours – déshumanise les Palestiniens, les prive même de leur état de victime, et légitime ses flagrantes violations des droits de l’homme et de la législation.

Ce n’est pas la première fois. Les images épouvantables de corps d’enfants décapités et d’une innocence volée sur les côtes de Gaza sont une lamentable répétition des agressions israéliennes contre Gaza de novembre 2012 et de l’hiver 2008-2009. Non seulement les tactiques militaires sont identiques mais aussi les efforts de relations publiques et les arguments juridiques fallacieux qui étayent les attaques. Inexplicablement, les commentateurs des informations dans les grands médias acceptent de tels arguments comme avérés.

Ci-dessous, j’aborde cinq points de discussions récurrents d’Israël. J’espère que ceci s’avèrera utile aux vedettes des actualités.


1 – Israël exerce son droit à la légitime défense

Lire la suite sur le site de l'AMP

Partager cet article

Commenter cet article