Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Climat de haine et passage à l’acte : une vision militante ? (Emmanuel Debono)

23 Juin 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Racisme

A lire à cette adresse et a débattre.


 

Début de l'article :

antiracisme.jpg

 

A la suite du lynchage de Darius, jeune Rom de 16 ans tabassé le 13 juin par une douzaine de personnes dans le cadre d’une opération de représailles, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) a jugé que l’acte en lui-même rappelait les méthodes du Ku Klux Klan. Le mouvement antiraciste a précisé : « Quels que soient les agresseurs, leur barbarie s'inscrit dans un climat de haine raciste dont les Roms sont les principales victimes. » Le MRAP 93 a pu à ce titre évoquer des « méthodes fascistes ». Dans son communiqué, la LICRA a expliqué pour sa part que « la violence des attaques que subissent les Roms rappelle les épisodes les plus sombres de l'histoire du racisme dans le monde occidental : pogroms, lynchages, agressions de rue... Et cela dans l'indifférence générale ». 

L’expression « climat de haine » renvoie l’image d'une chape de plomb qui se serait abattue sur la France. Elle est une expression récurrente dans l’histoire de l’antiracisme militant, exprimée dans les contextes de persécution ou de répression, mais également lors de périodes de crispations ou de libération des attitudes et comportements racistes. Les hauts scores du FN, la faiblesse des réactions de l’opinion publique, la responsabilité des pouvoirs publics et les discours incontestablement malsains qui accompagnent la question des Roms, réactivent aujourd’hui l'expression.

Une vision récurrente

Partager cet article

Commenter cet article