Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Collectif « Des ponts pas des murs » : lettre ouverte aux candidat·es à l’élection présidentielle de 2012

3 Février 2012 , Rédigé par Repères antiracistes Publié dans #Étrangers et immigrés

despontspasdesmurs.jpg

Le réseau international « Des Ponts Pas Des Murs » est constitué d’associations de défense des droits de l’Homme, de solidarité internationale, d’associations de migrants et de soutien aux migrants et d’organisations syndicales. Les associations françaises du réseau sont regroupées au sein d’une plateforme nationale.

Nous considérons que les migrations permettent d’établir des ponts entre les sociétés et ne voulons pas d’une France et d’une Europe qui se transforment en forteresse.

Les dirigeants des pays du Nord affirment rechercher une « solution » à ce qu’ils appellent le « problème » de l’immigration, solution qui passerait par un contrôle plus strict des frontières, par une « gestion concertée » des « flux » migratoires et par toute une série de dispositifs répressifs. Ils savent que leurs déclarations et leurs politiques instrumentalisent des fantasmes à des fins électorales. Ils savent aussi qu’une politique responsable nécessite des politiques nationales fondées sur la dignité et l’égalité des droits et la recherche de réponses par une transformation de l’organisation mondiale.

Aujourd’hui, à quelques mois de l’élection présidentielle en France, nous tenons à affirmer à l’attention de l’ensemble des candidat.es que nombre des citoyen·nes qu’ils et elles souhaitent représenter refusent la croissance exponentielle des moyens donnés à la guerre aux migrant·es, s’indignent qu’on enferme des personnes au motif qu’elles ont été qualifiées de migrants illégaux, n’admettent pas qu’on mène en leur nom des politiques restreignant les droits sociaux, économiques et politiques des immigré·es présent·es dans les pays du Nord.

Ils et elles n’acceptent pas non plus que dans les pays d’émigration comme dans les pays d’immigration, les Etats les plus puissants organisent le pillage et l’exploitation de migrant·es utiles à leurs économies et tentent de contraindre les pays les plus pauvres à prendre part, par exemple via des accords de réadmission, aux politiques dites d’« immigration choisie » et au chantage à l’aide au développement.

Nous affirmons que dans chaque pays, et pour nous en France, l’État doit veiller à promouvoir l’égalité des droits entre migrants et ressortissants nationaux et que dans le travail d’élaboration des codes et lois concernant les migrations comme dans les politiques migratoires menées par les exécutifs nationaux ou internationaux, les libertés fondamentales, dont celle d’aller et venir, doivent être garanties.

Vous trouverez ci-après des principes à affirmer et des points qui doivent faire l’objet de mesures immédiates, actés par l’ensemble des organisations et associations françaises membres du réseau Des Ponts Pas des Murs.

Nous vous demandons de nous préciser votre position et vos engagements sur chacun de ces points.

- 1. Principes à affirmer et à porter au niveau européen et international :

  • L’égalité des droits
  • La liberté de circulation
  • La lutte contre les discriminations, la xénophobie, le racisme
  • La dissociation entre accords économiques et de coopération et les migrations
  • L’implication de la société civile et des migrant-e-s dans toutes les négociations

- 2. Mesures immédiates en France portant sur :

  • La régularisation des sans-papier-e-s
  • La reconnaissance d’une citoyenneté de résidence
  • La ratification de la convention internationale sur les droits des migrant-e-s
  • La dépénalisation des infractions au séjour et la fermeture des centres de rétention administrative
  • La renégociation des accords de coopération sur une base équitable et transparente
  • L’abrogation des lois répressives et le retour du droit au séjour pour les étranger-e-s malades
  • La révision des politiques de visa en conformité avec le respect des droits fondamentaux

Dans l‘attente, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

Paris, le 30 Janvier 2012


Signataires :

Acort Ader ATMF Attac CCFD Terre Solidaire Crid Emmaüs International Enda Europe Eunomad France France Amérique Latine FSU Gisti IDD Ipam La Cimade La Fasti Ligue des Droits de l’Homme Mouvement de la Paix Réseau foi et justice Afrique Europe Siad Solidaires Terre des Hommes France

 


Nous déplorons l'absence du MRAP parmi les signataires.

Partager cet article

Commenter cet article

Alain 10/02/2012 18:28

La signature a été ajoutée une semaine après et le texte est sur le site du MRAP