Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Comment Israël « forme » des journalistes étrangers (Vinciane Jacquet)

18 Septembre 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Israël et le sionisme

http://orientxxi.info/IMG/arton675-resp560.jpgDu 30 août au 4 septembre s’est déroulée à Tel-Aviv une formation tous frais payés par le gouvernement israélien pour « apprendre à parler d’un conflit de manière neutre et professionnelle ». Au programme, des conférences sur le terrorisme et les sujets militaires et politiques, un « tour stratégique » de Jérusalem et des zones de conflit, et des rencontres et échanges avec des leaders politiques, des universitaires et des journalistes israéliens. Trente journalistes du monde entier, triés sur le volet, y ont participé.

«  Les conflits sont partout. Notre vrai défi est d’en parler  » : c’est sous ce slogan attrayant qu’une formation de cinq jours tous frais payés à Tel-Aviv, le Media In Conflicts Seminar (MICS), est proposée à de jeunes journalistes du monde entier pour les inviter à adopter une vision plus «  objective  » des agissements d’Israël. Une action de la hasbara1 très discrètement financée par le gouvernement de Benyamin Nétanyahou.

Les sauveurs de la Palestine

«  Je préfère que la Palestine devienne terre d’Israël, plutôt que de la voir tomber aux mains du Hamas  », les organisateurs du séminaire «  médias en conflit  » préviennent que l’interview est «  off  ». Ce Palestinien ne donnera pas son nom. Il craint pour sa vie. Il explique que si «  certaines personnes  » venaient à apprendre ce qu’il pense, il serait menacé de mort. Il travaille dans le bâtiment, «  avec des Arabes et des juifs, et tout va bien  », assure-t-il. Selon lui, cette situation et les morts qui s’accumulent depuis des années sont la faute du Hamas qui utilise les gens de Gaza comme boucliers humains. La résonance avec le discours entretenu par l’armée israélienne laisse perplexe.

Lire la suite sur Orient XXI

Partager cet article

Commenter cet article