Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Condamner l'antisémitisme et condamner son instrumentalisation (MRAP)

22 Juillet 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Antisémitisme et négationnisme, #Palestine Solidarité en France, #MRAP

Les événements survenus à Sarcelles les dimanches 13 et 20 juillet sont graves. Des éléments en marge des manifestations pour la Palestine, se sont livrés à des actes de violence antisémite.

 

La cause palestinienne ne saurait s'encombrer de racistes. Il appartient au gouvernement de donner instruction aux procureurs des juridictions concernées de poursuivre les auteurs de ces actes antisémites avec la plus extrême fermeté.

 

Il lui appartient aussi de dissoudre la milice fasciste et raciste « Ligue de Défense Juive » qui sévit en toute impunité.

 

Cette organisation extrémiste tout comme les groupes antisémites qui usurpent la cause palestinienne doivent être mis hors d’État de nuire.

Pour autant, les violences et les exactions ne doivent pas être le prétexte à une remise en cause de la liberté de tous de manifester pour tous, ni à faire taire la solidarité avec la Palestine martyrisée.

 

SI le MRAP condamne les violences antisémites avec force, il condamne aussi l'instrumentalisation de l'antisémitisme notamment à l’occasion de la commémoration des 72 ans de la rafle du Vel d’Hiv.

 

Alors que le travail de mémoire imposait le dimanche 20 juillet d'unifier toute la nation dans le souvenir de cette indicible horreur, le premier ministre s'est livré à une manipulation de basse politique en assimilant aux antisémites celles et ceux qui combattent la politique israélienne.

 

Ce faisant, le premier ministre reprenait  la thèse de l'ultra-droite sioniste en essentialisant « la jeunesse souvent sans repère des quartiers  pour les quartiers populaires » qui serait porteur d’une « nouvelle forme d’antisémitisme » et de « haine du juif » derrière un « antisionisme de façade »

 

Cet appel implicite aux tensions communautaires survenant le jour même où le travail de mémoire du Vel d'Hiv exigeait dignité et retenue dans un message rassemblant et unifiant toute la diversité de la société française, constitue une faute morale et politique.

 

Le MRAP attend du gouvernement, la sanction ferme des auteurs des débordements antisémites constatés. IL attend aussi que les plus hautes autorités de l’État au premier rang desquelles le Président de la République, fassent preuve de plus d'esprit de responsabilité en rejetant l'instrumentalisation politicienne de l'antisémitisme.

 

Paris, le 22 juillet 2014

Partager cet article

Commenter cet article