Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Conditions d'accueil des étrangers en préfecture : bilan de la mobilisation dans les Yvelines

13 Décembre 2011 , Rédigé par Webmestre Publié dans #Étrangers et immigrés

250 personnes à Versailles contre les conditions d’accueil et de traitement des dossiers des étrangers en préfecture


Mercredi 7 décembre, plus de 250 personnes sont venues entre 7h et 9 h du matin le long des files d’attente du service des étrangers de la Préfecture de VERSAILLES. Elles répondaient à l’appel d’un large regroupement d’associations – liste ci-dessous - investies dans la solidarité françaisimmigrés et qui appelaient cette semaine à protester contre les atteintes aux droits et à la dignité des personnes comme dans chaque préfecture d’Ile-de-France.

 

Brouk-6-H-du-mat--Versailles.jpg Brouk-6-H-du-mat--Versailles2.jpg
 Reportage dessiné de Brouck
 Préfecture de Versailles, 6 heures du matin

 

Grâce à la générosité de nombreuses personnes qui avaient apporté des boissons chaudes et desgâteaux, un « petit déjeuner solidaire » a pu être offert à toutes les personnes présentes, enparticulier à celles qui, dans les queues, étaient venues là depuis des heures, le premier disait êtrearrivé la veille à 17h, en espérant perdre le moins possible de leur journée de travail ou de cours.
Des témoignages ont été recueillis parmi les étrangers qui ont confirmé s’il en était besoinl’obligation de démarches répétitives, les dossiers qui s’accumulent, les délais démesurés pour uneréponse, le manque d’information, la multiplication des titres précaires, … Ces témoignages ont étélus, écrits et affichés, lisibles par tous
Des syndicalistes (des Unions départementales CGT, CFDT, solidaires et FSU) étaient présents.
Une dizaine d'élus du département étaient venus apporter leur soutien : en particulier deuxConseillers régionaux qui sont intervenus au nom de leur parti : Michèle Vitrac et Clément OrtégaPelletier.
Les associations et les orateurs ont dénoncé une fois de plus un accueil indigne que l’insuffisancedes moyens ne suffit pas à expliquer, mais aussi les effets d’une logique politique. Les situationshumaines sont examinées au prisme des quotas, du soupçon et de la « lutte contre l’immigration » :
un thème cher, de longue date, à l'extrême droite. Même les demandeurs d’asile venant de zones deconflit et les étrangers gravement malades peinent à faire reconnaître la légitimité de leur demande.
Au lieu de favoriser l’intégration et le vivre ensemble, de régulariser davantage de personnesinsérées dans la société française avec des titres stables (résident = 10 ans), on multiplie les refus oules titres d’un an ou les récépissés de 3 mois, souvent sans autorisation de travailler, on précarise lesétrangers, on encourage le travail non déclaré, on crée une somme de malheurs individuels.
Une délégation composée de représentants de 14 associations différentes a été reçue pendant 1h30par le Secrétaire général de la Préfecture et son équipe. Chacun a pu s'exprimer et être écouté.
Quelques engagements ont été pris et un rendez-vous avec Monsieur le Préfet a été envisagé d'ici lafin du mois de Mars 2012.


fait le 9 décembre 2011


à l'appel des associations et organisations présentes dans le 78 : ASTI du Mantois et de Sartrouville, CEFY, Cercles de
silence de Mantes, de Sartrouville et de Versailles, CFDT 78, CGT 78, La CIMADE, Collectif des Sans Papiers des Yvelines Sud (« Centre 8 »), Collectif des Sans-Papiers des Mureaux, Comité de Soutien aux 4 familles menacées d’expulsion au Chesnay, DAL, Dom'Asile, FCPE 78, Fraternité Mission Populaire de Trappes, FSU 78, La fédération et les 9 sections des Yvelines de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Le mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP 78), RESF 78, Romyvelines, Solidaires 78.


avec le soutien de : ATTAC 78 Nord et Sud, Comité du Mouvement de la Paix de Trappes et environs, Démocratie et Solidarité à Villepreux, EELV 78, Ensemble à gauche au Chesnay, la FASE, Décil (Démocratie et Citoyenneté locale à Mantes), la Gauche Unitaire des Yvelines, Les Clayes pour une Ville Solidaire, MJCF 78, NPA 78, PCF 78, PG 78, PS 78, UEC 78, UFAL du 78.


cet appel a été signé en idf, entre autre, par : AIDES, Amoureux au Ban Public, ARDHIS, COMEDE, Femmes Egalité, France   Terre D'Asile, GISTI, Observatoire du Droit à la santé des Etrangers, ROMEUROPE,.....

Partager cet article

Commenter cet article