Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Course à l’échalote en Alsace : Où en est l’extrême-droite ?

17 Mars 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite

L’Alsace n’échappe pas à ses vieux démons. Une frénétique agitation secoue  le bocal local des extrêmes-droites. Le contexte est particulièrement propice aux groupuscules qui manquent cependant d’imagination et nous resservent les mêmes soupes puisque les partis en pleine restructuration ou en perte de vitesse ne sont pas en capacité de donner un cadre à des militants en mal d’actions. Retour rapide sur l’activité nationaliste dans cette région de ces derniers mois.


Le Front National du Haut-Rhin mené d’une poigne de fer par le couple Binder s’agite à des préoccupations politiciennes qui n’intéressent que peu de monde : bientôt l’Alsace devra voter lors d’un referendum en faveur ou non du regroupement administratif des deux départements formant le conseil unique d’Alsace. Localement les Binder auraient aimé appeler au « oui » mais les instances nationales (bureau politique) sont pour le « non ».  Robert Spieler –ex Fn, ex leader d’Alsace d’Abord et patron du NDP, qui vit désormais en Ile-de-France) doit bien se marrer en pensant à son ennemi Binder tiraillé entre défense de sa région et obéissance aux décisions jacobines. Toutefois, Patrick Binder a de quoi se réjouir. Mis en cause courant 2011 par un chef d’entreprise l’accusant de détournement de fond et par un journaliste qui avait relayé l’info, il vient d’être blanchi par la justice et va même toucher la coquette somme de 10 000 euros de dédommagement.  Dans le Bas-Rhin, le Front, en totale déliquescence va changer de secrétaire départemental avec le départ de l’essoufflé Christian Cotelle et l’arrivée  de Pascals Ellès. Le FNJ 67 totalement absent depuis des années de la scène politique locale prend une nouvelle direction avec le pétillant et « méchu » Oliver Garrecht intronisé à sa tête en février avec comme objectif affiché de faire du FNJ 67 le premier parti de jeunesse dans le Bas-Rhin.

 

Lire la suite sur La Horde Samizdat

Partager cet article

Commenter cet article