Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

De l’accord Fatah-Hamas à la reconnaissance par l’Onu de l’Etat palestinien (Parti communiste israélien)

2 Mai 2011 , Rédigé par Repères antiracistes Publié dans #Palestine Mouvement national

vendredi 29 avril 2011, par Efraim Davidi

Déclaration du bureau politique du Parti Communiste israélien

hadash.gif

Le PCI salue l’accord initié par les représentants des mouvements Fatah et Hamas à propos de la constitution d’un gouvernement provisoire d’unité ainsi que de la préparation des élections à la Présidence, au Parlement, et au conseil national palestinien dans les huit mois.

Un tel accord entre le Fatah et le Hamas pour une coopération politique est une contribution importante aux efforts menés par l’OLP et l’autorité palestinienne en vue d’obtenir le soutien d’une majorité d’Etats membres de l’assemblée générale de l’Onu en septembre prochain en faveur de la création d’un Etat palestinien indépendant, avec Jérusalem Est pour capitale, aux côtés d’Israël.

Le PCI souligne que le vote à venir à l’ONU concernant un Etat palestinien conformément aux délibérations du 4 juin 1967 sera utile tant aux Israéliens qu’aux Palestiniens pour parvenir à une paix juste et durable, fondée sur la fin de l’occupation, l’évacuation des colonies et une solution au problème des réfugiés, conformément aux résolutions de l’ONU.

Le bureau politique du PCI condamne la réaction épidermique du premier ministre Netanyahu, selon qui le Fatah doit choisir entre la paix avec Israël et la paix avec le Hamas. Il faut rappeler que ce sont Netanyahu et son gouvernement qui ont constamment répété qu’il était impossible de signer un accord avec les Palestiniens car le président Abu Mazen ne représentait pas le gouvernement de Gaza. Aujourd’hui, alors que l’accord entre le Fatah et le Hamas est en route, il apparaît une fois encore que la seule chose qui intéresse ce gouvernement qui fait dangereusement obstruction à toute avancée, c’est la poursuite de l’occupation et de la colonisation, tout en prenant le risque de nouvelles guerres.

Le PCI appelle ses partenaires du Hadash (le front démocratique pour la paix et l’égalité) et tous les partisans de la paix en Israël, qu’ils soient juifs ou arabes, à intensifier la lutte pour la fin de l’occupation et à unir leurs forces pour gagner le soutien le plus large possible de l’opinion publique à la déclaration à venir au sein de l’assemblée générale de l’ONU pour la création d’une Palestine indépendante aux côtés d’Israël. La possibilité de parvenir à une paix durable, fondée sur le principe de deux Etats indépendants, selon les textes du 4 juin 1967, est plus tangible aujourd’hui que jamais.

Ne laissons pas échapper cette chance historique ! Epargnons à nos deux peuples toute nouvelle guerre et tuerie !

Une Palestine indépendante est aussi dans l’intérêt du peuple israélien !

( Tel Aviv, le 28 avril 2011 )

***

From the Fatah-Hamas Accord to UN Recognition of the Palestinian State
Statement of the Political Bureau of the Communist Party of Israel

The Communist Party of Israel (CPI) welcomes the accord initialed by representatives of the Fatah and Hamas movements, concerning the establishment of an interim unity government, and preparations for elections for the Presidency, the Parliament, and the Palestinian National Council within eight months.

An accord between Fatah and Hamas regarding political cooperation is an important contribution toward the efforts by the PLO and the Palestinian Authority to achieve the support of a majority of UN assembly members next September in favor of the establishment of an independent Palestinian state, with East Jerusalem as its capital, alongside Israel.

The CPI stresses that the UN assembly’s upcoming vote regarding a Palestinian State within the lines of June 4, 1967 serves the basic interests of both Israeli and Palestinian peoples in achieving a just and stable peace, based on the end of occupation, evacuation of settlements, and a solution to the refugee problem in accordance with UN resolutions.

CPI’s Political Bureau condemns the impassioned reaction by Prime Minister Netanyahu, according to which Fatah must make a choice between peace with Israel and peace with Hamas. It is important to note that Netanyahu and his cabinet are the ones who have argued repeatedly that signing an agreement with the Palestinians would be impossible, because the Chairman Abu-Mazen does not represent the government in Gaza. Now, as a Fatah-Hamas accord is in the making, it is once again revealed that the only thing that interests this dangerous obstructionist government is the continuation of occupation and settlement, while risking the possibility of new wars.

CPI calls upon its partners in Hadash (the Democratic Front for Peace and Equality) and on all supporters of peace in Israel, Jews and Arab alike, to intensify the struggle to end the occupation and to join forces in an effort to garner as broad public support as possible for the coming declaration of the UN Assembly in favor of establishing an independent Palestine alongside Israel. The chance to achieve a permanent peace, based on the principle of two independent states, in lines of June 4 1967, is more tangible today than ever before.

Let us not allow this historical opportunity escape us ! Let us save our two peoples from further war and bloodshed !

An independent Palestine is also in the interest of the masses of the Israeli people !

Tel Aviv, 28, April 2011

Partager cet article

Commenter cet article