Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

2007 : Déclaration de la présidence du MRAP après l'élection de Nicolas Sarkozy

1 Janvier 2010 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Politique française, #MRAP

*DECLARATION DE LA PRESIDENCE DU MRAP*

*En ce jour sombre pour les valeurs de justice, d’égalité et de solidarité, le MRAP appelle à la poursuite de la résistance démocratique  pour les droits de toutes et tous !*

M. Nicolas Sarkozy, candidat de l’UMP, vient de l'emporter au second tour des élections présidentielles. Cette victoire repose sur le rapport de force brutal construit par le candidat tout au long d’une campagne qui a dessiné un avenir inquiétant pour les droits des plus défavorisés, en particulier les habitants des quartiers populaires et les immigrés avec et sans papiers. Il n’est pas possible d’oublier que l’électorat de M. Nicolas Sarkozy compte notamment des voix de l’Extrême Droite et que le candidat a emprunté au Front National certaines de ses «ruptures» programmatiques les plus intolérables, ce qui l'a conduit notamment à proposer «un ministère de l 'immigration et de l'identité nationale» inspiré d'une autre époque. La société qu'il nous propose n'est pas la nôtre! Ce 6 mai 2007 est un jour sombre pour les valeurs de justice et d'égalité qui ont présidé à la création du MRAP il y a presque 60 ans.

Le MRAP lance un appel solennel à la poursuite de la résistance citoyenne et républicaine, contre une politique du tout sécuritaire qui ne peut que briser tous les élans de citoyenneté qui se sont fait jour partout en France à l’occasion de ces élections. Le MRAP appelle au renforcement de la résistance civique contre la chasse aux immigrés, les rafles de sans papiers, la criminalisation de la solidarité. Il appelle à la solidarité de toutes et tous avec les quartiers populaires de notre pays.

Fervent partisan de l’Amérique du Président Bush, jusque dans ses choix les plus réactionnaires, M. Nicolas Sarkozy, élu aux plus hautes fonctions de l'Etat, fait peser de graves dangers sur les engagement de la France sur la scène internationale. Le MRAP rappelle que seul le respect du droit international peut garantir la paix ou en permettre le rétablissement dans les conflits meurtriers qui se multiplient.

Seul un rassemblement de toutes celles et tous ceux qui partagent nos valeurs pourra permettre de freiner la mise en oeuvre des projets dangereux que le nouveau président de la République compte mettre en place dès l'été prochain. C’est pourquoi le MRAP s'engage à mobiliser toutes ses forces pour continuer à oeuvrer avec ses partenaires dans le cadre d’ une résistance démocratique pour les droits de toutes et tous.

Paris le 6 mai 2007

Partager cet article

Commenter cet article