Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Délation, attaques personnelles, mensonges et justice. Les debunkers répondent à JP Grumberg de Dreuz

8 Février 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Internet

debunkers2

Voilà c’est fait, l’identité du président des Debunkers est dévoilée et mise à prix par un site d’extrême droite, un de nos préférés par-dessus le marché : Dreuz.
Un de ceux qui publie le plus de hoaxes, de rumeurs, d’attaques ad hominem, etc.
Bref, un site « fascisant » pur et dur.

(..)

Il faut savoir que mon identité (puisque cette fois je parlerais en mon nom propre) circule depuis un peu plus d’un an sur internet. De sympathiques personnes se sont chargées d’extraire des informations et des photos personnelles pour s’empresser de les transmettre à la « fachosphère ». Par vengeance et disons le : ce n’est pas beau.

Mais, ceci n’en restera pas là puisqu’une plainte a été déposée au printemps dernier et que l’enquête n’a pas été classée et suit toujours son cours à ce jour. Quatre personnes étaient impliquées, deux supplémentaires venaient de les rejoindre sur le PV ces derniers jours, et « Dreuz » va bientôt les rejoindre également.

 

Contrairement à ce que peuvent croire nos détracteurs, ce n’est pas par peur que j’ai tenté de cacher mon identité. Les menaces de mort (même lorsqu’elles ont été accompagnées de ma vraie identité) ne m’ont jamais fait reculer. Figurez-vous que contrairement à toutes ces personnes, être connu ne m’intéresse en rien. Le reportage  d’Envoyé Spécial sur la rumeur du 9-3 me satisfaisait parce que je n’apparaissais pas à l’écran.
Chez les Debunkers, nous parlons politique, pas de couleur de slip ou de mœurs. L’attaque personnelle, nous laissons cela aux sites fascisants comme Dreuz.
Le vol de photos personnelles, l’adresse professionnelle… à quoi servent ce genre de révélations sinon, dans l’esprit fascistoïde des nervis d’extrême droite, à tenter de m’intimider, à me faire peur ?

Et bien c’est raté.

Un bon exemple est que nous avons en préparation un reportage dont le producteur me demandait d’apparaitre à visage découvert. J’hésitais jusqu’alors et le tournage en a été retardé d’autant. À présent plus d’hésitation, et je devrais peut être vous remercier, car vous ne faites que conforter l’ensemble des 40 membres des Debunkers dans leur combat. Ainsi que moi-même.

lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article