Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Dossier Algérie : Chronologie sommaire

23 Mars 2012 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Colonisation, #Algérie (1830-1962)

007_crop72.jpg

Dossier : Cinquantième anniversaire des accords d’Evian et de la fin de la guerre d’Algérie

 

  • Chronologie sommaire :

 

1954

  • 1er novembre : début de l’insurrection armée, une dizaine d’attentats en différents points de l’ Algérie . « La Toussaint rouge » fera au total  7 morts parmi les Européens.

  • 5 novembre : envoi de renforts militaires par le gouvernement français de Pierre Mendès France, mesure approuvée par le Ministre de l’Intérieur François Mitterrand.

  • décembre : fondation du MNA de Messali Hadj.

 

1955

  • 31mars : proclamation de l’état d’urgence dans les Aurès et la Grande Kabylie qui sera étendu à toute l’Algérie le 30 août de la même année.

  • Bandung.jpg

  •  

  • 18-24 avril : participation du FLN (délégation conduite par Aït Ahmed) à la Conférence de Bandoeng réunissant 29 pays africains et asiatiques et marquant l’entrée du Tiers-Monde sur la scène internationale et qui verra en outre la condamnation de la colonisation et de l’impérialisme. (photo supra)

  • 20 août : début du soulèvement qui durera 3 jours dans le Nord-Est du Constantinois, opération planifiée par le FLN avec attaques de villages, embuscades, émeutes Philippeville. La tuerie d’El Halia (30 Européens massacrés), à 22 kilomètres à l’Est de Philippeville allait entraîner une féroce répression qui allait faire des milliers de victimes (12 000 selon le FLN).

  • 11septembre : première manifestation à Paris des appelés du contingent contre la guerre d’Algérie.

  • 11 septembre : Inscription de la question algérienne à la 10eme session de l’Assemblée générale de l’ONU.

 

1956

  • 20 janvier : violentes manifestations à Tlemcen.

  • 9 mars : manifestation d’Algériens contre le vote des pouvoirs spéciaux au gouvernement Guy Mollet, qui seront adoptés par l’Assemblée nationale par 455 voix pour dont 146 voix des Communistes contre 76.

  • avril : le service militaire est porté à 27 mois parallèlement au rappel des appelés du contingent de 1953.

  • 22 avril : démission du gouvernement de Pierre Mendès-France, Ministre d’Etat sans portefeuille, en désaccord avec la politique menée en Algérie.

  • septembre : les effectifs de l’armée française sont portés à 600 000 hommes.

  • 22 octobre : détournement par la France de l’avion de la compagnie aérienne marocaine « Atlas » qui conduisait Ben Bella et cinq autres représentants du FLN de Rabat à Tunis pour ensuite rejoindre Le Caire qui abritait nombre de responsables du FLN de l’extérieur, cet acte de piraterie aérienne, mené par Robert Lacoste, Ministre Résident en Algérie ayant reçu l’aval du Président du Conseil Guy Mollet, arrivé au pouvoir en décembre 1955.

  • 31 octobre – 6 novembre : expédition franco-britannique de Suez, avec le concours d’Israël - pour la France, en dehors du but principal de l’expédition, l’occasion de faire payer à l’Egypte de Nasser son soutien au FLN.

 

1957

  • janvier : début de la bataille d’Alger menée par le général Massu à la tête du 10eme Régiment des parachutistes.

  • février : arrestation de nombreux responsables du FLN.

  • mars : arrestation de Larbi Ben M’hidi, à l’origine de la fondation du FLN. Il sera pendu par Aussaresses..

  • décembre : assassinat de Adane Ramdane victime de luttes intestines au sein de la direction du FLN.

 

1958

  • 8 février : bombardement du village tunisien de Sakiet-Sidi-Youssef, près de la frontière avec l’Algérie et qui servait de base aux combattants algériens. Bilan plus de 70 morts dont des élèves d’une école primaire.

  • 15 avril : démission du gouvernement Félix Gaillard.

  • 26 avril : manifestation à Alger des partisans de l’Algérie française qui demandent l’instauration d’un gouvernement de Salut public.

  • 1er juin : René Coty, Président de la République fait appel à de Gaulle ; investiture par l’Assemblée nationale par 339 voix contre 224 du gouvernement formé par de Gaulle.

  • 4juin : de Gaulle, à Alger, se déclare pour l’Algérie française.

  • 19 septembre : formation du GPRA (Gouvernement Provisoire de la République Algérienne)et élection de Farhat Abbas comme président, mandat renouvelé en janvier 1960 lors de la constitution du deuxième GPRA.

  • 23octobre : Conférence de presse de de Gaulle au cours de laquelle il propose au FLN « la paix des Braves ».

  • 21 décembre : de Gaulle est élu Président de la République après l’adoption de la Constitution de la Vème République lors du référendum du 28 septembre.

 

1959

  • 30 janvier : renouvellement par de Gaulle de son offre de paix.

  • juillet-août : opérations de l’armée française successivement dans le Hodna (région au sud des hauts Plateaux du Nord-Est de l’Algérie) en Grande Kabylie et en Petite Kabylie.

  • Fin août : en Algérie, de Gaulle réitère sa promesse d’une Algérie française.

  • 16 septembre : de Gaulle reconnaît le droit des Algériens à l’autodétermination.

  • 28 septembre : en réponse à de Gaulle, le GPRA exige l’indépendance.

  • 10 novembre : appel de de Gaulle au cessez le feu.

  • 28 novembre : le FLN désigne Ben Bella et les dirigeants arrêtés en 1956 comme négociateurs du FLN.

 

1960

  • 24 janvier : Alger, début de « la semaine des barricades » qui fera le premier jour 22 morts parmi les manifestants européens .

  • mars : voyage de de Gaulle en Algérie au cours duquel est fait mention d’une Algérie algérienne liée à la France.

  • Fin juin : rencontre à Melun avec des émissaires du GPRA ; échec car il n’est question que d’un seul cessez le feu.

  • 5septembre : discours de de Gaulle dans lequel il affirme que « l’Algérie algérienne est en route »

  • 5 septembre : procès des membres du réseau Jeanson..

  • 6 septembre : manifeste des121 sur le droit à l’insoumission

  • 20 décembre : reconnaissance par l’ONU du droit à l’autodétermination du peuple algérien.

 

1961

  • 8 janvier : Référendum sur le projet d’autodétermination du peuple algérien. 74,99% de « oui » ( en métropole 75,26% , en Algérie 69,51% )

  • fin janvier : création de l’OAS.

  • 21-26 avril : putsch des généraux en Algérie, échec ; en vertu de l’article 16 de la Constitution, de Gaulle assure les pleins pouvoirs et l’état d’urgence restera en vigueur durant 5 mois..

  • 20 juillet : entretiens au château de Lugrin entre la France et le FLN- échec les représentants algériens ayant décidé de faire de la question du Sahara un préalable ( de Gaulle, le 5 septembre reconnaîtra que l’Algérie a vocation à réclamer le Sahara.)

  • août-septembre : campagne d’attentats de l’OAS en Algérie.

  • 27 août : élection de Benyoucef Benkhedda comme Président du 3eme GPRA.

  • 17 octobre : manifestation des Algériens à Paris pour protester contre l’instauration d’un couvre feu à leur encontre. Répression sauvage , plusieurs centaines d’Algériens tués par les policiers sous les ordres de Papon.

  • 19 décembre : manifestations en métropole contre l’OAS pour dénoncer ses attentats et ses crimes.

 

1962

  • 8 février : manifestation à Paris, à l’appel des syndicats pour la paix en Algérie et pour dénoncer les agissements de l’OAS. Au métro Charonne, la police charge, bilan 8 manifestants tués, une 9 ème victime décèdera à l’hôpital 3 mois après.

  • 7 mars : ouverture des négociations d’Evian.

  • 18 mars : signature des accords d’Evian qui devront être soumis à ratification par référendum.

  • 19 mars : annonce officielle du cessez le feu.

  • 26 mars : manifestation d’Européens à Alger en soutien à l’OAS et pour protester contre le bouclage par les soldats français du quartier de Bab el Oued suite au meurtre de 6 appelés du contingent par l’OAS et qui se soldera, au cours de la fusillade rue d’Isly, par la mort de 46 manifestants

  • 8 avril : France, référendum portant sur la ratification des accords d’Evian, 90,7% de « oui ».

  • 1er juillet : référendum en Algérie, 99,72% pour l’indépendance.

  • 3 juillet : la France reconnaît l’indépendance de l’Algérie.

  • 3 juillet : élection de Abderrahmane Farès comme Président de l’Exécutif provisoire algérien.

  • 5 juillet : proclamation de l’indépendance nationale.

  • 25 septembre : proclamation de la République algérienne démocratique et populaire (parution au Journal Officiel le 26 octobre).

 

ANNEE 1958 : DE LA IVeme A LA Veme REPUBLIQUE



  • 13 mai : Alger, manifestation des « Européens » contre l’investiture du gouvernement de Pierre Pflimlin, mise à sac du Gouvernement général et création d’un Comité de Salut public dont Massu prend la présidence et qui en appelle au Général de Gaulle pour maintenir la souveraineté de la France en Algérie.

  • 14mai : Massu et le Comité de Salut public lancent un appel en direction de de Gaulle pour la constitution en France d’un Gouvernement de salut public

  • 15 mai : le général Salan fait appel à de Gaulle qui répond qu’il se tient prêt.

  • 27 mai : communiqué de de Gaulle dans lequel il affirme entamer un processus régulier pour l’établissement d’un gouvernement républicain.

  • 28 mai : grande manifestation à Paris pour la défense de la République.

  • 1er juin : René Coty, Président de la République fait appel à de Gaulle ; investiture par l’Assemblée nationale par 339 voix contre 224 du gouvernement formé par de Gaulle.

  • 28 septembre : référendum sur l’adoption de la constitution de la Vème République. (82,60% des suffrages exprimés en faveur du « oui »).

  • 21 décembre : de Gaulle est élu Président de la République.

Partager cet article

Commenter cet article