Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Ecole : « 100 mots pour se comprendre », le nouveau bréviaire pour la laïcité (Bernard Girard)

11 Février 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Mouvements antiracistes, #Laïcité

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/sites/blogs/files/styles/blog_logo/public/blog/image/logo.jpgDans le cadre de la « grande mobilisation » autour des valeurs de la République, la ministre de l’Education nationale a enfin doté l’école du bréviaire qui lui faisait tant défaut : fruit d’un partenariat exclusif avec la Licra, « 100 mots pour se comprendre contre le racisme et l’antisémitisme », cet opuscule [PDF], dorénavant diffusé sur Eduscol, est censé apporter aux enseignants, ignares par nature, les réponses à toutes les questions qu’ils se posent chaque jour dans l’exercice de leur métier.

En réalité, cette publication, dont le mode opératoire oscille entre le catéchisme impérial de Napoléon Ier (1806) et le Petit Livre rouge du président Mao, si elle met quelque chose en lumière, ce sont moins les enjeux du monde contemporain et les questionnements qu’ils suscitent à l’école que les attendus et les préférences des auteurs et du commanditaire.

Des auteurs aux multiples références

Il étonne d’abord par le choix des entrées et celui des auteurs.

Ainsi, revient-il à Aurélie Filippetti de nous éclairer sur la « culture », un domaine où son expérience a fait merveille : « La culture est au cœur de nos préoccupations républicaines (…). La démocratie doit être culturelle. »

Vincent Peillon évoque doctement la notion de « république », un régime paré de toutes les vertus, même les plus improbables : « Nous nous appelons alors des citoyens : nous ne sommes les sujets d’aucun maître et participons librement et à égalité aux affaires qui nous concernent en commun. »

Moins anecdotique, c’est à Robert Redeker qu’échoit la rubrique « citoyen », ce qui nous permet d’échapper ainsi à ses digressions furieuses et répétées sur Mahomet et sur l’islam qui font d’ordinaire les délices de Riposte laïque et de la mouvance islamophobe.

La théologie, matière scolaire à part entière

Lire la suite sur Rue89 NouvelObs

Partager cet article

Commenter cet article