Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Éric Zemmour : une condamnation pour deux plaintes

18 Février 2011 , Rédigé par Revue de presse Publié dans #Racisme

Vendredi, le tribunal a relaxé le chroniqueur des faits de diffamation. En effet, écrit-il, «malgré le caractère abrupt et sans nuance du propos, qui a pu choquer de nombreuses personnes», le passage sur les trafiquants «n’est pas diffamatoire»: Eric Zemmour «n’affirme ni ne sous-entend l’existence d’un lien de causalité avéré ou possible entre l’origine ou la couleur de peau et une surreprésentativité prétendue parmi les trafiquants».

En revanche, le tribunal a considéré que le polémiste avait bien incité à la discrimination raciale car, «par cette phrase catégorique et péremptoire, il justifie directement et clairement les contrôles, aussi arbitraires que systématiques, envers certaines catégories de population».

Concernant ses propos sur la discrimination à l’embauche, les magistrats ont jugé que le prévenu ne pouvait «légitimer une pratique illégale, en la présentant comme licite.» En d’autres termes, écrivent-ils, Eric Zemmour a «dépassé les limites autorisées du droit à la liberté d’expression» et ce d’autant plus que c’est «un professionnel des médias et de l’expression (...) qui revendique la maîtrise des mots et de leur portée».

 

Libération

 

Ce qui est scandaleux, c'est qu'un ministre (Thierry Mariani) en exercice se déclare consterné par une condamnation somme toute minime (2 000 euros avec sursis) pour avoir légitimé deux pratiques illégales, les contrôles au faciès et la discrimination à l'embauche.

Partager cet article

Commenter cet article