Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Exhibit B: représentation du racisme et sous-représentation des minorités raciales (Éric Fassin)

29 Novembre 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Racisme, #Racisme anti-noirs

Conclusion de l'article :

On aurait tort de réduire ces critiques au communautarisme : il ne s’agit pas de prétendre que les Noirs seuls pourraient parler des Noirs, mais au contraire de revendiquer que l’art doit pouvoir s’adresser à toutes et tous à la fois. C’est donc l’inverse qui pose problème : tout se passe comme si les Blancs pouvaient quasiment seuls parler des non-Blancs, et comme s’il allait de soi qu’un spectacle sur le racisme ne s’adresse pas ou presque aux racisés. Dans la culture, comme dans l’université, la représentation « aveugle à la race » l’est trop souvent aux discriminations raciales qui sont pourtant la négation de l’universalisme. Exhibit B n’est donc pas le problème ; la polémique est plutôt le révélateur d’une cécité collective qui dépasse l’œuvre.

 

Il me paraît contre-productif d’appeler à l’interdiction de ce spectacle, ou d’en provoquer l’annulation, au risque d’opposer les militants de l’antiracisme aux défenseurs de la liberté artistique ; mais il me semblerait également contre-productif de balayer d’un revers de main l’émotion de celles et ceux qui se sentent humiliés et offensés : l’antiracisme ne peut pas faire abstraction des premiers intéressés. Les deux postures pourraient bien faire le jeu de partis ou personnalités qui ne sont pas plus les amis des Noirs que des artistes… Mieux vaut donc prendre l’installation, mais aussi la polémique, pour point de départ d’une discussion sur la représentation du racisme en même temps que sur la sous-représentation des racisés, en particulier (mais pas seulement) dans le monde de la culture. C’est l’occasion de retourner une situation mal engagée pour faire avancer la cause de l’égalité – non pas contre, mais avec l’art.

Partager cet article

Commenter cet article