Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Expulsions de Roms: la France innove (Philippe Alain)

8 Septembre 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Roms migrants, #Étrangers et immigrés

http://static.mediapart.fr/files/imagecache/photo_utilisateur_normale/imageperso/Spartacus.jpgDepuis leur arrivée au pouvoir les socialistes français se déchaînent contre les Roms qui constituent la plus importante minorité ethnique d’europe. Alors que leur nombre est stable et est évalué à environ 20 000 en France dont 10 000 sont des enfants, la moitié d’entre eux ont déjà été déplacés de leurs bidonvilles au cours des 8 premiers mois de l’année. Depuis quelques semaines, une nouvelle procédure est testée à Lyon pour pouvoir les expulser massivement vers la Roumanie.

Vaulx-en-Velin, 23 août 2013. 400 Roms occupent un terrain sur cette commune pauvre de l’est lyonnais. Parmi eux, plus d’une centaine vivent depuis une semaine sur les cendres de leurs cabanes détruites par un incendie. (1) Le préfet Carenco, nommé sous Sarkozy, confirmé sous Hollande en raison de sa capacité à appliquer la même politique, refuse de réquisitionner un lieu pour abriter les familles qui ont tout perdu. Les enfants dorment donc pendant une semaine par terre, au milieu des cendres, des détritus et des rats. Soucieux d’abréger leurs souffrances, le gouvernement socialiste décide d’expulser tout ce joli monde noirci par la fatigue, la fumée et les cendres une semaine plus tard.

Ce sont donc 400 personnes qui sont jetées sur le trottoir avec tout ce qu’elle possèdent, c’est-à-dire pas grand chose. Renseignements pris auprès de la Kommandantur, pardon de la préfecture, ce ne sont pas 400 personnes qui sont jetées comme des chiens, mais 300. Le terme de chien pour parler des Roms n’est même plus adapté. En France, on traite mieux les chiens que les Roms. 100 personnes, c’est-à-dire une grosse vingtaine de familles parmi lesquelles des nourrissons sont hébergées dans des hôtels. Tiens un peu d’humanité ? Ne rêvez pas… Il s’agit juste d’une manipulation dont les socialistes ont le secret pour déporter ces familles vers la Roumanie ni vu ni connu.

Lire la suite sur Mediapart

Partager cet article

Commenter cet article