Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Forum du 20 janvier 2012 à Grasse Intervention de Tarek, membre du Comité de soutien à Hakim Ajimi

27 Janvier 2012 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Police Justice

Tarek  (Paris) :

Les violences policières, c’est inadmissible et si on ne les dénonce pas, demain cela pourra grasse forum 08 Tarekarriver à n’importe qui, à toi, à lui, à un jeune, à un vieux comme à Argenteuil, où là c’est un vieux de 69 ans, Ali Ziri qui s’est fait contrôler. Il a jugé que c’était anormal qu’on le contrôle, il ne faisait rien de mal. Les policiers lui ont sauté dessus. Il est mort. Et malgré cela, les policiers sont toujours en service. Un policier même s’il a un uniforme, s’il se comporte comme un salaud, c’est un salaud. S’il commet un délit, il doit payer pour cela, comme n’importe qui, sans plus. 

 

Il faut qu’on réagisse, il ne faut pas qu’on se laisse faire, si on ne fait rien, personne ne le fera à notre place. 

Faut pas que cela se reproduise. Et si ça se reproduit, nous, le voisin, celui qui est à côté, il faut qu’on le fasse savoir et dire qu’on n’est pas d’accord. Je sais que ce n’est pas facile mais il faut que je prenne mes responsabilités.

Il y en a qui disent que manifester ne sert à rien, mais alors comment se faire entendre ? Il est facile le soir de se cacher et d’aller brûler trois ou quatre voitures. Il n’y a rien de courageux là-dedans. On ne veut pas de ça, de pareilles méthodes, parce qu’on sait que, demain on devra aller voir le petit frère ou le voisin à la prison et lui apporter des oranges.

Notre but, c’est que nous soyons éduqués et responsables et aussi solidaires. Peu importe la victime à qui ça arrive, ce n’est pas une affaire, dans tous les cas, je vais la soutenir, on doit la soutenir. Que cela arrive à toi Mohamed ou à toi François, il est des choses inacceptables quelle que soit la faute commise, et souvent ce ne sont que des fautes pas bien graves. Il ne faut pas avoir peur d’intervenir à plusieurs, de demander des explications aux policiers, sans les agresser.

Il y a des façons de vivre que nous ne voulons plus. Les plus anciens comprennent ce que je dis parce qu’ils ont vécu cela et même pire que vous, les plus jeunes. Mais pour que cela cesse, le chemin est long et si on ne réagit pas collectivement, même si on doit en subir les conséquences, si on ne se soutient pas, on n’y arrivera pas.

Même si certains parlent de territoires perdus de la République, de racaille, nous, on sait que l’on est honorables. On n’est pas des racailles, on est des «  hors classes ». On se respecte même si eux ne nous respectent pas.

Hakim était comme il était, avec ses hauts et ses bas, avec ses trucs bien et d’autres peut-être critiquables mais il ne méritait pas la mort pour autant. Ce n’est pas un accident : il y a des gens responsables, des juges et des policiers, et il faut qu’ils sachent que nous sommes déterminés.

(Propos recueillis par Y.M & A.V.)

Partager cet article

Commenter cet article