Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Incorrigibles socialistes (tribune)

19 Février 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Discriminations

huffington.gifLa lecture régulière du "Bulletin Officiel" depuis l'arrivée de la gauche aux responsabilités est hélas édifiante. Des centaines de nominations, de promotions, de décorations sans que ne figurent nulle part des noms de "Français d'origine étrangère particulière"; ceux qu'on appelle tantôt "issus de l'immigration", tantôt "issus de la diversité", tantôt "minorité visible" comme pour exprimer une proximité encombrante et une réticence quasi obsessionnelle à leur égard ; le cousin benêt utile aux champs et gênant les jours de fête.

Cela explique pourquoi il y a chez eux depuis quelques mois, un sentiment d'abandon et de lâchage. Ces citoyens "inutiles" hors périodes électorales, sont inquiets depuis que le Gouvernement Socialiste a retrouvé ses vieux démons : cette fâcheuse tendance à sous-traiter à son aile gauche par manque de courage évident, le dialogue avec ses "minorités". Ce sont le PC, le Front de Gauche et les Ecologistes qui ont la charge du baiser aux lépreux. Les Noirs et les Arabes entre autres, et tous les "indissolubles dans la République" sont invités à mieux faire encore lors des prochaines élections pour mériter un "bon point".

Dans l'intervalle, ils sont priés de se faire oublier et de ne pas trop s'approcher de l'Elysée, de Matignon ni même de Solférino, là où ils ont envoyé un des leurs, pourtant familier des combats contre l'injustice et les inégalités. Ils se sont même pris à rêver comme l'ont fait les Noirs d'Amérique et les damnés de la terre qui ont cru, en voyant arriver Obama, Condoleeza Rice et Colin Powell, des hommes et des femmes qui leur ressemblent, que c'en serait fini désormais du racisme et de la discrimination. Comme eux, ils durent déchanter. Pauvres descendants d'immigrés qui ont aidé La Gauche à prendre l'Elysée avec l'espoir qu'il serait permis pour les meilleurs d'entre eux, d'en arpenter les allées un jour, à l'issue d'une compétition saine et loyale entre tous les enfants de la République. Non pas au nom d'on ne sait quelle séquence particulière, mais sur les seuls critères de la compétence et du mérite. Leur crainte de subir les fourches caudines de la Confrérie des Enarques et d'un Gouvernement Socialiste pas encore décomplexé, finit aujourd'hui par ressembler à de la paranoïa, tant l'actualité leur donne raison chaque jour.

En effet comment expliquer leur absence totale des nominations à des postes importants depuis l'arrivée de la Gauche au Pouvoir ?

 

Lire la suite sur le Huffington Post

 

 

Signataires
  • Rokhaya Diallo, Editorialiste
  • Madjid Si Hocine, médecin, animateur d'Egalité d'Abord
  • François Durpaire, président du Mouvement Pluricitoyen
  • Amine Benyamina, psychiatre-addictologue
  • Nadia Bey, journaliste

Partager cet article

Commenter cet article