Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Islamophobes de gauche, musulmans de gauche (Alain Gresh)

23 Avril 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie, #"Gauche" décomplexée

gresh

Hasard du calendrier, le rapport produit cette année par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Année 2013, a été remis le jour où le nouveau premier ministre Manuel Valls prenait ses fonctions (Le texte intégral est téléchargeable sur Médiapart). Celui-là même qui a tenu des propos indignes sur les Roms (« Pour Valls, “les Roms ont vocation à rentrer en Roumanie ou en Bulgarie” », Libération, 24 septembre 2013). Le rapport note d’ailleurs les propos de personnalités politiques qui ont pris part aux attaques contre les Roms et n’ont « guère arrangé les choses », dont Christian Estrosi, Eric Ciotti, Nathalie Kosciusko-Morizet, et… Manuel Valls qui déclarait, le 24 septembre 2013, que « les Roms sont des populations qui ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation ».

Par son action politique, l’ancien ministre de l’intérieur a contribué, autant que la droite (et Claude Guéant), à la montée de l’intolérance et surtout de l’islamophobie, devenue, pour une partie de la gauche, une opinion respectable. Faisons le vœu, sans trop y croire, que Manuel Valls prendra le temps de se plonger dans les centaines de pages de cette étude et d’en tirer les conséquences.

On peut en douter, non seulement parce que le passé de ce personnage n’incite guère à l’optimisme, mais aussi parce que, loin de provoquer un débat, le rapport a été rapidement évoqué dans la presse, puis oublié. On attend le moment où Patrick Cohen, sur France Inter, invitera la présidente du CNCDH, Christine Lazerges, et l’interrogera sur les résultats de cet immense travail, qui s’inscrit en faux contre l’islamophobie rampante du journaliste de la radio publique.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article