Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Islamophobie, l'heure est grave (CCIF)

18 Juin 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

C’est avec horreur et consternation que le CCIF a appris que la jeune femme enceinte, agressée violemment jeudi dernier à Argenteuil, a perdu lundi 17 juin le bébé qu’elle portait.

Nous sommes tous très attristé-e-s par cette nouvelle et partageons la douleur de la famille. Nous exprimons nos plus sincères condoléances et notre solidarité à cette famille meurtrie.

Ce drame suscite à la fois douleur et colère… Un enfant est mort, avant même d’être né. Et sa disparition affecte non seulement une famille, mais notre société toute entière.

Combien faudra-t-il de victimes ? Combien de vie brisées ? Combien de famille meurtries ?

Nous avons atteint le point de non retour. Notre pays est malade car les fondements du vivre ensemble sont malmenés depuis trop longtemps, laissant libre court aux formes les plus violentes d’islamophobie.

Au-delà de ces actes inqualifiables, nous condamnons la manière dont toute cette affaire a été traitée par la police, les pouvoirs politiques et les médias.

En effet, c’est à peine si les médias ont relayé ces violences, en les abordant le plus souvent au conditionnel, remettant sans cesse en question les déclarations de la victime. De victime, elle est devenue suspecte.

Quant à l’enquête, elle piétine, laissant le sentiment d’injustice grandir… Force est de constater que la police n’a pas pris la pleine mesure du climat d’insécurité qui plane sur la ville d’Argenteuil et sur notre société toute entière, malgré les actes de violence à répétition de ces dernières semaines.

Bien trop occupée à interpeller des femmes portant le voile intégral, la police n’assure plus la sécurité et le maintien de la paix. Ces interventions, trop souvent abusives, provoquent tensions et conflits.

Honte à la classe politique qui n’a pas daigné réagir face à ces évènements. Où est le ministre de l'Intérieur ? Qu’attend t-il pour se lever et s’exprimer sur ce drame, comme il l’a fait si promptement dans d’autres circonstances? Pourquoi tant de silence et d’indifférence? Le statut d’une victime dépend-il de sa confession et de ses origines? La vie d’une musulmane vaudrait-elle moins que celle d’un autre être humain ?

Avant d’être un slogan politique, l’égalité doit être un fait réel.

C’est pourquoi le CCIF appelle avec force à la mobilisation de l’ensemble des Citoyen-ne-s pour exiger du ministre de l’Intérieur que tout soit mis en œuvre afin que les auteurs de ces actes soient retrouvés, jugés et condamnés.

Nous attendons aussi que M.Valls nous expose les mesures qu’il compte mettre en place pour enrayer la montée de l’islamophobie.

Il revient à l’ensemble de la classe politique de condamner unanimement toutes ces violences dans un esprit de fraternité et d’égalité des droits.

Pour les inciter à remplir cette tâche, nous demandons à l’ensemble de nos adhérent-e-s, sympathisant-e-s et à toute personne éprise de justice de saisir et d’interpeller leurs représentants locaux.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article