Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Islamophobie, racisme anti-musulman: le sens caché des mots (Carine Fouteau)

26 Juillet 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

À l'occasion des agressions de femmes voilées à Argenteuil et des violences urbaines à Trappes, le terme « islamophobie » est de nouveau l'objet de virulents débats. Retour sur son cheminement dans l'espace public et sur les enjeux qu'il recèle.

es mots ne sont pas neutres, y compris ceux qui en ont l’air. À un moment où les agressions physiques et/ou verbales à l’encontre des musulmans, et en priorité des femmes portant un foulard, augmentent (selon les données du ministère de l’intérieur, qui répertorie les infractions constatées, leur nombre a progressé de 23 % en 2012 sur une année, confirmant une hausse de 34 % en 2011), la question de savoir comment désigner ce phénomène est importante.

Plus que jamais, la bataille terminologique – et donc politique – fait rage. Qu’est-ce qui se cache derrière la notion d’islamophobie, reprise par des sociologues, des journalistes, des militants associatifs, mais bannie par de nombreux autres ? Quelle charge contient-elle pour susciter, de la part de ses détracteurs, une telle désapprobation ? Les autres termes à disposition sont-ils plus “objectifs” ?

L’islamophobie signifie littéralement la peur de l’islam, et par extension l’hostilité à l’encontre de cette religion et le rejet des personnes de confession musulmane. Le dictionnaire Le Robert la définit comme une « forme particulière de racisme dirigé contre l’islam et les musulmans, qui se manifeste en France par des actes de malveillance et une discrimination ethnique contre les immigrés maghrébins ».

Lire la suite sur Mediapart

Partager cet article

Commenter cet article