Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

2007 : Islamophobie un mal toujours tenace

1 Janvier 2010 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie, #MRAP, #Repères

Le 11 août 2006, Madame DEMIATI, née NHARI est arrivée à Julienrupt dans les Vosges afin d’occuper le gîte qu’elle avait réservé. La propriétaire Madame TRUCHELUT lui a refusé l’accès au gîte sous-prétexte que Madame DEMIATI et sa mère étaient voilées.

Le comité local du MRAP des Vosges, représenté par sa présidente, Mme Claude Gavoille, informés par l’office du Tourisme de Gérardmer avait immédiatement déposé une plainte avec constitution de partie civile pour discrimination raciale.

Cette plainte sera traitée par la Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance d’Epinal mardi 2 octobre 2007 à 14h.

Cette affaire est révélatrice du climat anti-musulman qui règne en France et en Europe :

L’ONU, en date du 14 septembre 2007 a constaté et regretté cet état de fait et pris acte d’une hausse de l’Islamophobie et particulièrement en Europe : « Dans le contexte actuel, celle-ci représente la forme la plus courante de discrimination religieuse ». Par ailleurs, le rapport d'activité de 2006 de la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (Ecri) s’inquiète de « l'intensification du climat d'hostilité » envers les musulmans et les juifs « de plus en plus répandu dans de nombreux pays européens ».

De son côté, le MRAP constate depuis un an une inquiétante recrudescence des signalements et de plaintes contre des actes et manifestations islamophobes allant des injures aux des discriminations à l’emploi. Il relève aussi des mauvaises interprétations et des détournements de la loi du 15 mars 2004 qui se sont traduits principalement par des refus d’accompagnement scolaire de mères portant le foulard et des refus de service dans des banques et administrations.

Par ailleurs, le MRAP s’alarme du développement en toute impunité des sites racistes en général et anti-musulman en particulier.

Le MRAP rappelle que la loi du 1er juillet 1972 sanctionne les discriminations fondées sur  l’appartenance ou la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

La HALDE dans une délibération n° 2007-117 du 14 mai 2007 a reconnu le caractère discriminatoire du refus de principe opposé aux mères d’enfants portant le foulard d’accompagner des enfants pour les sorties scolaires.

Tout au long de son histoire, le MRAP, conformément à ses statuts, a condamné les discriminations fondées sur la religion, comme l’antisémitisme et l’islamophobie.

Dans le procès qui s’ouvre ce mardi 2 octobre, le MRAP, attaché au principe de la laïcité, c’est-à-dire à la fois l’indépendance de la République par rapport aux religions et le respect de la liberté de conscience, attend de la justice une sentence ferme et exemplaire contre la responsable du gîte.

Partager cet article

Commenter cet article