Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Israël /Palestine : Un espoir pour la libération de prisonniers (Collectif de militants du MRAP)

12 Octobre 2011 , Rédigé par Collectif de militants du MRAP Publié dans #Palestine Prisonniers, #MRAP expressions plurielles

Alors que les négociations semblent devoir aboutir et qu’un espoir raisonnable se fait jour, comme une grande majorité de citoyens, nous ne pouvons que nous féliciter dès à présent de l’issue favorable que représentera pour les familles le retour parmi les leurs du soldat de l’armée israélienne Gilad Shalit et des prisonniers palestiniens incarcérés en Israël et toujours restés anonymes.

Si le soulagement ne peut être que la réaction première, il n’est pas inutile cependant d’insister sur le fait que les interventions militaires et les démonstrations de force auxquelles ont pu se livrer les forces israéliennes sont restées sans effet, quand bien même elles n’ont pas retardé une solution.  Seules les négociations –et sans aucun doute les concessions réciproques- ont eu raison d’une situation bloquée depuis cinq ans.

Il est sans aucun doute regrettable que l’entêtement dont certaines autorités ont pu faire preuve ait conduit à la prolongation de la détention du soldat Gilad Shalit et que le gouvernement israélien  ait mis autant de temps avant de se résoudre à prendre en considération les demandes de la partie adverse et qu’un règlement puisse être trouvé.

Plus largement, cette affaire douloureuse pour toutes les familles montre à quel point seuls la détermination et l’esprit de résistance peuvent conduire Israël à négocier même si on peut juger regrettable que ce soit le Hamas qui rappelle en Palestine mais aussi  partout ailleurs à tous ceux qui sont engagés dans des luttes difficiles dans les domaines syndicaux, politiques et des revendications essentielles qu’il ne peut y avoir de succès sans résistance opiniâtre et inscription de la lutte dans la durée.

Si le dernier mot doit rester à la négociation, la détermination du plus grand nombre et le soutien le plus large de la population restent les conditions premières du rapport des forces, en France, en Israël, en Palestine, comme ailleurs. C’est cette détermination qui fait cruellement défaut au gouvernement français pour obtenir la libération de Salah Hammouri, le jeune franco-palestinien toujours incarcéré en Israël mais plus généralement  pour obliger  Israël à respecter les droits fondamentaux du peuple palestinien.

 

Collectif de militants du MRAP

Partager cet article

Commenter cet article