Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Journée internationale de solidarité avec le peuple syrien (collectif)

1 Octobre 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Syrie, #Proche et Moyen-Orient

Pour information, appel diffusé sur le site Indymedia.

 

indymedia-paris.png


Journée internationale de solidarité avec le peuple syrien

Crimes contre l’humanité et crimes de guerre en Syrie : non à l’impunité du régime totalitaire de Bachar Al Assad.

Depuis plus de 30 mois, la population syrienne est victime d’une attaque généralisée et systématique perpétrée par ses propres dirigeants :

- Au moins 140.000 morts (*), dont 7.000 enfants
- Plus de cent mille détenus torturés, exécutés ou disparus,
- Des privations massives de biens de première nécessité infligées aux villages et quartiers
- La destruction d’une majorité de villages, de quartiers, de villes, et du patrimoine architectural,

Des millions de Syriens déplacés, réfugiés, exilés (un tiers de la population). Alors qu’en mars 2011, la population réclamait pacifiquement la liberté après 43 ans de dictature, le régime de Bachar Al Assad lui a opposé une répression barbare : fusillades, artillerie, attaques aériennes, missiles balistiques ; une attaque chimique massive a tué plus de 1400 personnes le 21 août.

Depuis des mois, les organisations de défense des droits de l’Homme, ainsi que le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, ont clairement dénoncé ces « crimes contre l’Humanité ».

- Il est grand temps que l’ONU sorte de sa paralysie et qu’avec l’appui de l’Assemblée Générale des NationsUnies, la Cour pénale internationale instruise les crimes contre l’Humanité et juge leurs auteurs.

- Il appartient à la France et à ses partenaires européens de bloquer immédiatement les avoirs de la famille Al‐Assad et des principaux responsables politiques et des forces de sécurité.

- Il appartient à la France de renforcer ses engagements en matière d’aide humanitaire aux populations déplacées et réfugiées dans des camps de fortune, et aussi d’offrir un accueil digne et un accompagnement à ceux qui projettent de venir en France pour y trouver la sécurité à laquelle ils ont droit.

- Il appartient à la France de s’opposer à l’utilisation par le régime de ses représentations (Centre culturel, ambassade) comme plateformes de surveillance, de traque et de fichage des opposants syriens.

La résolution 2118 du 27 septembre 2103 adoptée par le Conseil de Sécurité de l’ONU sur les armes chimiques n’efface nullement les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre commis depuis 30 mois, et qui se poursuivent aujourd’hui sous les yeux du monde.

Nous ne pouvons admettre l’actuelle impunité pour les auteurs de crimes contre le peuple syrien. Il est du devoir des responsables politiques, des institutions et de tout le mouvement social, en France et à l’étranger, d’agir pour faire respecter le droit international humanitaire. (*)Evaluation prenant en compte les disparus.
- Le non ‐ droit humanitaire c’est la barbarie.

Rassemblement Samedi 19 octobre 2013. Place de la République, de 14h à 18h.

Premiers signataires : ACAT, Appel d’Avignon à la solidarité avec le peuple syrien, Appel Solidarité Syrie, Collectif Urgence Solidarité Syrie, Coordination de Paris pour le soutien à la révolution syrienne, Collectif du 15 Mars pour la Démocratie en Syrie, Déclaration de Damas, LDH, MRAP, Réseau Euro‐méditerranéen des droits de l’Homme (REMSH), SouriaHouria

Plus d’informations et contacts sur :

http://souriahouria.com/

Et sur :

http://www.facebook.com/ManifestationSyrie

Partager cet article

Commenter cet article