Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Judith Butler, Rashid Khalidi et 150 autres intellectuels condamnent la censure et les menaces contre ceux qui critiquent Israël

10 Mars 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine BDS

Judith Butler, Rashid Khalidi et 150 autres intellectuels condamnent la censure et les menaces contre ceux qui critiquent Israël


Adam Horowitz, le 5 mars 2014


Cette lettre ouverte est en partenariat avec Mondoweiss :

Que l’on soit pour ou contre le Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) comme moyen de modifier la situation actuelle en Palestine-Israël, il est important d’admettre que les boycotts sont des formes d’expression politique internationalement reconnues et protégées constitutionnellement. En tant qu’instruments non violents pour obtenir un changement politique, les boycotts ne peuvent pas être déclarés illégaux sans fouler au pied un droit, constitutionnellement protégé, à la parole politique. Ceux qui soutiennent les boycotts ne devraient pas subir représailles, surveillance, censure lorsqu’ils choisissent d’exprimer leur opinion politique, même si ceux qui ne sont pas d’accord le ressentent comme une agression.

Nous constatons maintenant une accélération des efforts pour restreindre la parole, exercer une censure, et pour effectuer des représailles contre des particuliers à cause de leurs opinions ou associations politiques, notamment si elles soutiennent BDS. Nous demandons aux établissements culturels et éducatifs d’avoir le courage et l’éthique nécessaires pour défendre, et sauvegarder, les principes mêmes de la liberté d’expression et des échanges d’idées qui rendent ces établissements possibles. Cela veut dire refuser d’en venir à des brimades, intimidations et menaces pour empêcher les orateurs d’exprimer leurs opinions politiques, réelles ou supposées.

Cela veut dire aussi refuser d’imposer des mises à l’épreuve politiques aux orateurs ou artistes lorsqu’on les invite à parler ou à montrer leurs œuvres.

Nous demandons aux établissements éducatifs et culturels de s’obliger à défendre les principes du libre débat et de rester le lieu qui permette l’expression de toutes sortes d’opinions, y compris polémiques. Ce n’est qu’en refusant de devenir des vecteurs de la censure et de la calomnie et en refusant les listes noires, l’intimidation et la discrimination face à certaines opinions que ces établissements peuvent atteindre leur objectif en tant que centres d’enseignement et de culture.


Judith Butler, professeur, Université de Berkeley

Rashid Khalidi, professeur Edward Saïd d’Arabe moderne, Université de Columbia

Etienne Balibar, professeur émérite, Université de Paris Nanterre

Liste des signataires sur le site de l'AMP

Partager cet article

Commenter cet article