Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

L'antisémitisme sur Internet (1): Une méthode de recherche

24 Novembre 2012 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Antisémitisme et négationnisme, #Internet

De nombreux articles de la presse « papier » et « Internet », des ouvrages, dénoncent le déferlement de haine antisémite sur la toile, attribué à un « nouvel antisémitisme », motivé par la propagande islamiste et pro-palestinienne. Cette étude a été faite pour savoir qui étaient exactement ceux qui répandaient cette haine et a permis de constater que le « vieil antisémitisme » était encore bien vivant. Les principaux points étudiés sont, après avoir expliqué la méthode employée :

 

- identification et description de sites « sensibles » pouvant développer les thèmes du « vieil antisémitisme »

- identification et description de sites liés à la première catégorie

- recherche de sites qui diffuseraient le « nouvel antisémitisme »

 - conclusions à tirer de cette étude.


Bien évidemment, la présence d'un site dans cette étude ne signifie pas qu'il est raciste et/ou antisémite. Seuls certains contenus ou sites le sont. Dans ce cas, ils sont expressément signalés comme tels.

 Mise à jour de certaines données numériques :

Recensement des sites extrémistes ou proches sur Internet

L'antisémitisme sur Internet (1): Une méthode de recherche

L'antisémitisme sur Internet (2) : ceux que le judaïsme obsède (1)

L'antisémitisme sur Internet (3): ceux que le judaïsme obsède (2)

L'antisémitisme sur Internet (4): la "fin du monde blanc" (1)

L'antisémitisme sur Internet (5): la "fin du monde blanc" (2)

L'antisémitisme sur Internet (6) : "la fin du monde blanc" (3)

L'antisémitisme sur Internet (7) : les satellites (1)

L'antisémitisme sur Internet (8) : les satellites (2)

L'antisémitisme sur Internet (9) : les satellites (3)

L'antisémitisme sur Internet (10) : les satellites (4)

L'antisémitisme sur Internet (11) : du coté des anti-impérialistes

L'antisémitisme sur Internet (12) : qui est concerné ? (12)


Ceux qui sont obsédés par les juifs et le judaïsme (A1)

De nombreux articles de la presse « papier » et « Internet », des ouvrages, dénoncent le déferlement de haine antisémite sur la toile. Ce qui est exact. Beaucoup des auteurs font le lien avec la question palestinienne, voire avec l'existence d'une partie de la population française héritière de l'immigration arabo-musulmane.1

Et bien souvent, on assiste à des amalgames : musulman = pro-palestinien = antisémite, et surtout concernant Internet.

Qu'en est-il exactement ?

Effectivement, il existe des sites antisémites qui se réclament de l'islam radical, d'autres du soutien à la cause palestinienne, et certains des deux à la fois, mais quelle est leur audience ? Qu'en est-il à contrario des sites qui se préoccupent peu ou pas du tout de la Palestine et qui sont des antisémites « traditionnels » ? Peut-on affirmer qu'un nouvel antisémitisme s'est ajouté à l'ancien, voire même qu'il l'a remplacé ?

Ce « vieil antisémitisme » existe-t-il toujours, et si oui, pourquoi n'en parle-t-on pas, ou beaucoup moins ?

Méthode retenue

La méthode retenue pour une première analyse de la « toile antisémite » est la suivante : depuis 2008, une base de données a été constituée en notant les URL de sites pouvant avoir des contenus suspects, puis ceux des sites vers lesquels des liens étaient proposés, etc.. (Catégorie I)

A titre anecdotique, le point de départ était un blog, aujourd'hui disparu, nommé « France blanche ».


0001liens.jpg

0001liens2.jpg

Lien vers Club Acacia

Lien vers La France licratisée

 

La base a été complétée à partir de recherches thématiques, sur des mots clés, à partie d'alertes Google ou Wasalive, ou encore de signalements individuels (Catégorie II)

Cette base de données contient aujourd'hui plus de 5 000 URL, dont plus de la moitié ont été analysés, de façon plus ou moins approfondie. Les qualifications ont toujours été données « a minima » : par exemple, en cas de doute, un blog de défense de la messe tridentine2 sera systématiquement classé « catholique » de préférence à « extrême-droite catholique », un site consacré à Louis-Ferdinand Céline sera classé a priori dans la rubrique « littérature » et non dans celle « antisémitisme ».

En quatre années, la toile évolue : des sites se créent, d'autres disparaissent, du fait de leur auteur, de l'hébergeur, d'une décision de justice. Ce qui impose une mise à jour régulière. Sur les près de 3000 URL classés, la visite la plus ancienne d'un site encore en ligne date de mars 2012.

Les principales catégories identifiées (novembre 2012) sont les suivantes :


Tendances principales les plus représentées (ordre alphabétique)

Nombre de sites actifs et accessibles notés et classés.

Anti-impérialistes à revoir (manichéisme excessif, théories du complot mondial, etc..)

22

Antisémites

71

Anti-sionistes à revoir (confusions fréquentes entre juif, israélien, sioniste, etc;°

23

Sites communautaires3

18

Extrême-droite catholique

116

Extrême-droite non classés dans une autre catégorie principale4, dont :

537

« Dieudonné »

16

Parti de la France (Carl Lang)

28

MPF (Philippe de Villiers)

41

Nouvelle droite populaire (NDP)

23

Renouveau Français

16

« rouges-bruns »

28

Égalité et Réconciliation (Alain Soral)

26

Front national

172

Identitaires

293

Islamistes

11

Islamophobes

148

Nazis

24

Négationnistes

17

« Nouvelle Droite »5

6

Philosophie et religions dont

299

Athéisme et libre-pensée6

44

Catholicisme

173

Islam

9

Paganisme (le plus souvent indo-européen)7

31

Racistes ou racialistes dont

468

« blancs » ou « indo-européen »

14

Sionistes

58

Solidarité avec la Palestine

19

 

Cette étude présente des limites, le point sur celles-ci sera fait en conclusion.

Elle sera limitée à trois types de sites :

A : Ceux dont les thèmes éditoriaux principaux sont le judaïsme, les juifs, l'existence de races humaines, les conflits entre elles, etc... et peuvent être contestés.

B : Ceux qui les référencent et sont référencés par eux.

C. Ceux dont le thème éditorial est susceptible d'aborder des sujets d'une manière critiquable en application de la loi de 1972 de lutte contre le racisme et qui méritent donc un examen pour voir si tel est le cas. Il s'agira notamment de vérifier si les sites « pro-palestiniens » ou « anti-américains » déjà répertoriés font, sous couvert d'antisionisme, de la propagande antisémite.

Afin de limiter l'étude aux sites a priori les plus fréquentés, l'étude est limitée à ceux qui sont référencés par au moins huit autres sites figurant dans la base de données et dont les liens « amis » ont été recensés.

Tous les sites mentionnés dans cette étude appartiennent à la première catégorie, c'est-à-dire qu'il a été possible d'y arriver en suivant des liens depuis « France blanche ».

Les contestables.

Nom

Tendance

Liens sortants9

Dont vers sites du groupe A

Liens entrants

Dont depuis sites du groupe A

La « France licratisée ». Anne Kling

Dénonciation d'un complot « licratiste »

5

 

24

4

Le blog « La Question »

Nom choisi en hommage à l'Inquisition !!

54

6

8

3

Emma La Luce 2

Antisémite

27

6

9

2

Pas Casher

Antisémite

6

1

10

3

Propagandes Info

Antisémite, négationniste, islamophobe.

14

2

12

3

Königsberg

Contenus antisémites

25

4

10

3

Ripoublik

Contenus antisémites

3

1

13

4

The Savoisien

Apologie de criminels contre l'humanité

6

1

8

3

Ethnocide

Pas celui des Indiens d'Amazonie, celui des « blancs » !

 

 

14

 

Déclinisme

La brève suite d'Ethnocide.

134

4

13

1

Gaëlle Mann

Extrême-droite

10

 

13

1

Les enfants de la zone grise

Défense de la « race blanche »

28

 

28

2

No country...

Éloge « pas littéraire » de Breivik.

38

2

16

1

France éternelle

Contenus antisémites

29

5

10

3

L'Organe

Contenus racistes

1

0

13

1

Le chemin sous les buis

Paganisme indo-européen

137

5

15

5

2 Messe issue du concile de Trente (1545-1547), ou messe de saint Pie V, jugée la seule valable par les catholiques qui refusent le concile de Vatican II.

3 Essentiellement juifs, quelques sites musulmans.

4 Dont deux à contenus antisémites explicites

5 Peu nombreux, contenus très mesurés, mais souvent cités comme référence par des sites moins prudents dans leur expression.

6 Beaucoup sont référencés par le site islamophobe « Riposte laïque », comme caution anti-cléricale et laïque. Ce site est lui même référencé par beaucoup de sites islamophobes, d'extrême-droite revendiquée ou non.

Une première étude, à actualiser, a été publiée à cette adresse :

http://www.differences-larevue.org/article-les-liaisons-parlantes-de-riposte-laique-1-86865703.html

8 A titre anecdotique, un seul site « anti-blanc » a été trouvé, et le seul site « raciste anti-français » identifié est celui d'un militant nationaliste breton.

9 Chaque site a sa doctrine propre en matière de liens. Elle va de l'absence (ou des liens vers uniquement des sites ayant le même éditeur) à une recherche d'exhaustivité de la « réacosphère ».

Partager cet article

Commenter cet article