Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

L’armée israélienne frappe à la porte avant de tuer (Marc Cher-Leparrain)

22 Juillet 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Gaza

La nouvelle « guerre de Gaza » en cours demeure, comme celles qui l’ont précédée, totalement asymétrique aux plans technique et politique. L’opération « Barrière de sécurité » menée par l’armée israélienne contre le Hamas n’est pas un affrontement entre deux parties égales mais une nouvelle attaque menée, avec des moyens aussi formidables que disproportionnés, par une armée régulière contre des militants enfermés dans une enclave assiégée.

http://orientxxi.info/IMG/arton638-resp560.jpg

 


Pour ses frappes contre Gaza, l’armée israélienne utilise toute une panoplie complexe et sophistiquée de moyens. Avions de combat, hélicoptères d’attaque, drones armés, drones de surveillance, bateaux, canons, forces spéciales. Le tout sur les seulement 360 km² où s’agglutinent plus de 1,8 million de Palestiniens. C’est un peu comme un essaim de frelons s’acharnant sur une fourmilière. À cela s’ajoutent maintenant des opérations terrestres. Dans le ciel de Gaza, c’est un dispositif étagé comme une pile d’assiettes, où se superposent en permanence les différents vecteurs d’attaque et d’observation, avec une densité comparable au trafic aérien dans le ciel des aéroports de Paris. Les objectifs sont observés en vidéo à distance, des éclairages laser pointent certains d’entre eux, et des opérateurs devant leurs écrans donnent le feu vert au «  traitement  », à la «  neutralisation  » des objectifs, qu’ils soient des bâtiments ou des hommes. En mer et à terre, les canons pointent également sur des objectifs télémétrés, éclairés. L’opération «  Barrière protectrice  » est un gigantesque jeu vidéo hi-tech.

 

Lire la suite sur Orien XXI

Partager cet article

Commenter cet article