Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La condition politique des Français d'origine non européenne, du mépris à la reconnaissance formelle (Adda Bekkouche)

17 Mai 2012 , Rédigé par Webmestre Publié dans #Étrangers et immigrés

bekkouche.jpgVient de paraître

 

Avant-propos 

Introduction

Chapitre préliminaire : Reconnaissance et politique : l’exemple des Français d’origine non-européenne

I – Mobilité et pluralisme dans les sociétés contemporaines

II – Condition et politique

III – Reconnaissance et politique

IV – Représentation(s) et politique

1 – Les Français d’origine non-européenne : Français ou immigrés ?

2 – La délégitimation politique des Français d’origine non-européenne

3 – La pluralité, condition de la cohésion collective et du bien commun

Partie 1 : Français d’origine non-européenne, du déni à la marge

Chapitre 1 : Les sujets français des colonies

I – La question coloniale, contradiction de la Révolution française

II – La 3ème République : le citoyen européen et le sujet indigène

1 – L’indigène, sujet français au service de la colonisation

2 – L’indigène, Français et non-citoyen un statut spécifique au non-Européen

Chapitre 2 : Les Français d’origine non-européenne, une citoyenneté à la marge

I – Nation, identité collective et minorités

1 – Minorités, « identité nationale » et Français d’origine non-européenne

2 – Français d’origine non-européenne, une minorité disqualifiée ?

II – Citoyenneté et Français d’origine non-européenne

1 – Citoyenneté, spécificités culturelles et égalité

2 – Qu’est-ce qu’être français ?

3 – Qu’est-ce qu’être français d’origine non-européenne ?

III – Droit et Français d’origine non-européenne

1 – Droit, instance juridique et catégorisation de l’extranéité

2 – Français d’origine non-européenne sommés de prouver leur nationalité

3 – Les Français d’origine non-européenne sommés de prouver leur loyauté

Conclusion de la 1ère partie

Partie 2 : Les Français d’origine non-européenne : de la minoration politique à la reconnaissance formelle

Chapitre 3 : L’action collective des Français d’origine non-européenne, moyen d’émancipation

I – L’action politique collective des Français d’origine non-européenne

1 – La Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, action fondatrice de l’action politique collective des Français d’origine non-européenne

2 – Action collective des Français d’origine non-européenne et processus politique

II – L’organisation de l’action politique collective des Français d’origine non-européenne : avancées et limites

1 – Les organisations collectives des Français d’origine non-européenne : pluralité de filiations et d’objectifs

2 – Fondements et stratégies des organisations collectives des Français d’origine non-européenne

3 – Ambigüités de l’action politique collective des Français d’origine non-européenne : entre instrumentalisation et dévoiement de la cause

Chapitre 4 : La mal-représentation des Français d’origine non-européenne : entre crise du système politique et reconnaissance formelle

I – Etat de la représentation politique des Français d’origine non-européenne

1 – La représentation politique locale des Français d’origine non-européenne

2 – La représentation politique aux plans national et européen des Français d’origine non-européenne

II – L’exemple de pays occidentaux et de l’Union européenne

III – La représentation politique des Français d’origine non-européenne : progrès ou reconnaissance formelle ?

1 – Les Français d’origine non-européenne dans la constitution des listes de candidatures aux élections municipales, cantonales et régionales : la « diversité », un révélateur des pratiques anti-démocratiques

2 – Les Français d’origine non-européenne et les délégations dans les exécutifs locaux, un révélateur des limites de la « diversité »

3 – La participation des Français d’origine non-européenne aux gouvernements, un révélateur du processus de domination

4 – La sous-représentation des Français d’origine non européenne, un révélateur du déficit démocratique

IV – Ambigüités du discours politique et incohérences des politiques publiques dans le rapport aux Français d’origine non-européenne

1 – Retour sur les révoltes de banlieues françaises de l’automne 2005

2 – La démission civique de l’électorat populaire issu de l’immigration

V – Conditions d’un espace public représentatif des Français d’origine non-européenne

1 – Doctrines et actions pour la parité de participation dans l’espace public

2 – Conditions de la parité de participation des Français d’origine non-européenne dans les responsabilités publiques

3 – Modalités et mesures de la parité de participation

Conclusion de la 2ème partie

Conclusion générale

 

La condition pcygne.jpgolitique des Français d'origine non européenne
Du mépris à
  la reconnaissance formelle

Adda BEKKOUCHE 

  

ISBN : 978-2-84924-272-8

14 x 21 cm

224 pages

22,00 €


commande en ligne

Bien cordialement.

Editions du Cygne
www.editionsducygne.com

Partager cet article

Commenter cet article