Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La France doit agir pour l’instauration d’un cesser le feu à GAZA ! Envoyez votre mail à François Hollande

14 Juillet 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Solidarité en France

Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

Ecrire au Président en 3 étapes

1- Copier le corps de la lettre ci-dessous

2-Aller sur le site de l’Élysée

http://www.elysee.fr/ecrire-au-pres...

3- Remplir le formulaire de contact et copier le texte de la lettre

Objet : La France doit agir pour la mise en place d’un cesser le feu dans la bande de Gaza

Monsieur le Président,

Citoyen(ne) soucieux du respect des droits de l’Homme, je suis particulièrement inquiet(e) par la violence des bombardements sur la Bande de Gaza qui font suite à une violente campagne de répression en Cisjordanie, suivie de manifestations « anti arabes » de citoyens juifs israéliens. Cette situation ne peut conduire qu’à plus de violences et détruire le fragile processus palestinien de réconciliation nationale que vous aviez appuyé.

L’utilisation de la force n’apportera aux Palestiniens et aux Israéliens ni justice, ni paix, ni sécurité sur le long terme. Il faut que ces violences cessent et que le siège de Gaza, qui perdure depuis 2007 en violation du droit international humanitaire, soit levé pour permettre aux Palestiniens de reprendre enfin une vie normale.

La fin de l’occupation du Territoire palestinien est un préalable à la paix entre les deux peuples. Nous vous appelons à agir de manière ferme et urgente pour qu’un cessez-le feu entre les parties soit mis en place, à condamner fermement le ciblage délibéré des civils et des infrastructures civiles et appeler les différentes parties à cesser les attaques indiscriminés contre les civils et l’usage excessif de la force et à agir pour la levée du blocus de la Bande de Gaza.

Dans l’espoir que vous ferez suite à ma demande, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

Partager cet article

Commenter cet article